A

Adopter un évêque plutôt qu’un blob !

En lançant l’opération « Adopte un Évêque », les membres de la communauté de Saint-Merry Hors-les-Murs ont voulu manifester leur volonté d’être pleinement d’Église. Chacun des cent cinq évêques de France a reçu le livre « Et vous m’avez accueilli » de la part d’un membre de Saint-Merry Hors-les-Murs. Cette démarche s’inscrit dans la perspective de la synodalité appelée par le pape François.

Vous ne savez pas ce qu’est un blob ? Il s’agit d’un organisme unicellulaire ni animal, ni végétal, ni champignon, doté d’intelligence bien que ne possédant ni cerveau ni neurones. Thomas Pesquet vient d’étudier le comportement de blobs dans la Station spatiale internationale. On en apprendra plus par la suite…

kalineri-BBMRCeKkkcM-unsplash
Photo by Kalineri on Unsplash

Vous savez ce qu’est un évêque ! Aussi, il semblait plus facile de se lancer dans une opération baptisée, avec un brin d’humour, « Adopte un Évêque ». Par les temps qui courent, qui aurait pu penser qu’une telle opération rencontrerait une forte adhésion auprès de catholiques pour lesquels la hiérarchie n’est guère en odeur de sainteté ? Nul n’a connu de myroblytes de leur vivant et la promesse de la Toussaint reste une perspective lointaine. Alors, qu’elle est étrange cette idée d’avoir voulu que chaque évêque de France reçoive un livre accompagné d’une lettre signée par un membre de la communauté de Saint-Merry Hors-les-Murs. Et pourtant, cent cinq évêques ont bien reçu le livre « Et vous m’avez accueilli » avant de se rendre à Lourdes pour leur assemblée, par ailleurs fort chargée. Peut-être auront-ils eu le loisir de le lire dans le train ; peut-être en auront-ils parlé entre eux dans les couloirs de leur assemblée ou en processionnant vers la grotte de Massabielle.

Livre avec fond violet

Ce livre est un vrai cadeau ! « Et vous m’avez accueilli », paru aux éditions Salvator, recueille quelques-unes des réactions qui accompagnaient les 12 000 signataires de notre appel « Oui au maintien d’un Centre pastoral à Saint-Merry » après sa fermeture brutale par l’archevêque de Paris, le 1er mars 2021. Avec comme sous-titre « Contributions pour d’autres visages d’Église », ce livre présente aussi des réflexions plus structurées de plusieurs auteurs à travers les divers thèmes constitutifs de notre expérience : coresponsabilité prêtres-laïcs, liturgie inventive, accueil inconditionnel, engagements multiples, création artistique, partenariats et réseaux. Il se conclut sur une Église en recherche par Albert Rouet, archevêque émérite de Poitiers. En résumé, ce livre collectif recueille en huit chapitres ce que furent les fondements du Centre Pastoral Saint-Merry. Il oriente le renouveau de la communauté de Saint-Merry Hors-les-Murs. Il donne des pistes pour le synode sur la synodalité qui vient d’être lancé dans l’Église.

Un vrai cadeau surprend parfois le récipiendaire et mobilise souvent l’esprit du donateur. Déjà une dizaine d’évêques ont fait un succinct accusé de réception, pour le moment deux ou trois ont rédigé des arguments. Soyons patients car la plupart des évêques n’ont reçu le livre qu’autour du 25 octobre. Du côté des membres de Saint-Merry Hors-les-Murs, il convient de souligner les efforts entrepris. D’abord chacun(e) s’est posé la question de savoir quel évêque choisir avec une bonne raison. Les prétextes exprimés dans la lettre personnalisée étaient multiples : être né(e) dans leur diocèse, s’y être marié(e), y avoir vécu, y posséder une maison de famille, y passer ses vacances… Pour certain(e)s cela coulait de source : « cet évêque, c’est mon neveu » ou « c’est mon beau-frère ». Et réciproquement un évêque a écrit : « j’ai été baptisé à Saint-Merry », touchant !

Lancée le 5 octobre cette opération n’a demandé que trois semaines pour parvenir à son terme. Cette opération a entraîné pour chacun(e) des efforts et quelques dépenses : choisir un évêque, trouver un bon prétexte, acheter un livre, rédiger une lettre personnalisée, se procurer une enveloppe, affranchir à La Poste grâce à un humain avenant ou face à une machine irascible (ou inversement).

Mais ce bilan dépasse la somme des engagements individuels, il révèle combien chacun(e) se ressent membre d’une communauté ecclésiale, celle de Saint-Merry Hors-les-Murs.

Pleinement d’Église, porteurs d’Évangile, nous voulons, comme nous y invite le pape François, prendre avec d’autres « le chemin de la synodalité [qui] est justement celui que Dieu attend de l’Église du troisième millénaire » [1]Discours du pape François lors de la commémoration du 50e anniversaire de l’institution du synode des évêques, Vatican, 17 octobre 2015..

Michel Bourdeau

CategoriesActualité

Notes

Notes
1 Discours du pape François lors de la commémoration du 50e anniversaire de l’institution du synode des évêques, Vatican, 17 octobre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.