C

Credo

Les paroissiens de France récitent chaque dimanche le Symbole des apôtres ou le Credo de Nicée-Constantinople, figés dans des représentations et des modes d’expression du IVe siècle, qui ont contribué à cimenter l’unité du catholicisme. Mais il est bon de pouvoir aussi dire sa foi, même en tâtonnant,
avec le langage de son époque.
Certaines personnalités éminentes ont proposé leurs mises en mots, certains groupes également, nominatifs ou anonymes – et parmi ceux-ci, les groupes de préparation au baptême des petits enfants du Centre Pastoral de Saint-Merry, réunissant parents, parrains et marraines, qui se sont livrés chaque année à cet exercice de rédaction et de proclamation de leur foi face à l’assemblée.
Nous vous proposons ici une grande collecte de ces credo, glanés un peu partout, certains dont nous avons pu retrouver la signature, d’autres anonymes. Puissent-ils nous aider sur le chemin, en éclairant notre propre foi tâtonnante à la lumière de la leur, leur multiplicité nous évitant l’enfermement dans une formulation par nature imparfaite. Car comment figer dans nos mots l’Inconnaissable ?

Blandine Ayoub

CategoriesLiturgie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.