D

Dimanche 17 octobre 2021 : « Il aime le bon droit et la justice, la terre est remplie de son amour »

Qu’il est bienvenu ce texte d’évangile qui nous rappelle que la grandeur de l’être humain se mesure dans sa capacité à se mettre au service du plus petit. Dans la réalité de notre actualité, il nous appelle à l’espérance. A chacun de nous de trouver la voie qui le fera grandir dans la perspective divine.

Entrée en prière

Mozart: Le nozze di Figaro, K. 492 – Ouverture

Accueil

Bonjour à vous tous, c’est avec plaisir, que nous vous retrouvons en Zoom après la célébration de la communauté en présentiel dimanche dernier à Notre Dame d’Espérance. Vous ne serez pas étonnés de voir qu’une fois de plus nous avons fait un choix dans les textes du jour et nous avons retenu seulement le psaume et l’Évangile. Le texte d’Isaïe nous a semblé trop anxiogène tandis que celui des Hébreux, même si la figure du Grand Prêtre est bien celle de Jésus venu parmi nous, nous semblait peu adapté aux circonstances dans l’état actuel de notre Église. Nous avons voulu mettre un peu de lumière avec la phrase du lutrin : « Il aime le bon droit et la justice, la terre est remplie de son amour ».

Malgré cette phrase pleine d’espérance, ces temps-ci débordent d’évènements passés que l’on commémore, ou d’événements actuels que l’on vit aujourd’hui : l’assassinat de Samuel Paty il y a un an, les 60 ans de l’exécution de nombreux Algériens décidée par le préfet Papon lors d’une manifestation pacifique à Paris, le procès de l’attentat du Bataclan, mais aussi, aujourd’hui la journée mondiale du refus de la misère, avec l’opération d’ATD quart monde : « Pouvoir d‘agir » ; le lancement du synode, ou encore le rapport de la Ciase si présent.

Nous en avons pour toute la diversité de nos sensibilités. Le monde ne frappe plus seulement à notre porte, il nous envahit le cœur et la tête. 

Marie-José

Alléluia

Mozart: Alleluia, K.553

nick-fewings-L0Z2r8gcEiw-unsplash
Photo by Nick Fewings on Unsplash

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc (Mc 10, 35-45)

En ce temps-là, Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s’approchent de Jésus et lui disent : « Maître, ce que nous allons te demander, nous voudrions que tu le fasses pour nous. » Il leur dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? » Ils lui répondirent : « Donne-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire. » Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé ? » Ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Jésus leur dit : « La coupe que je vais boire, vous la boirez ; et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé. Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé. » Les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s’indigner contre Jacques et Jean. Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations les commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur. Celui qui veut être parmi vous le premier sera l’esclave de tous : car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Chant : Comme lui

maks-styazhkin-ei9OkVw-4O8-unsplash
Photo by Maks Styazhkin on Unsplash

Comme lui, savoir dresser la table,
Comme lui, nouer le tablier,
Se lever chaque jour et servir par amour comme lui

1/ Offrir le pain de sa Parole
Aux gens qui ont faim de bonheur.
Être pour eux des signes du Royaume
Au milieu de notre monde.

2/ Offrir le pain de sa présence
Aux gens qui ont faim d’être aimés. 
Être pour eux des signes d’espérance
Au milieu de notre monde.

3/ Offrir le pain de sa promesse
Aux gens qui ont faim d’avenir
Être pour eux des signes de tendresse
Au milieu de notre monde

Partage

Dans ce monde chaotique, quels sont les signes de vie, d’amour, d’espoir qui nous touchent et nous permettent d’aller de l’avant ?

coll.privée-Lecat-Deschamps
coll. privée Lecat-Deschamps

Psaume 32

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.

Nous attendons notre vie du Seigneur :
il est pour nous un appui, un bouclier.
Que ton amour, Seigneur, soit sur nous
comme notre espoir est en toi !

Intentions de prière : refrain

Vers Toi Dieu fidèle et plein d’amour
Nous levons le regard de notre cœur 
Sème en nous la confiance 
Garde-nous dans la paix

Le 7 septembre 2021, le document préparatoire sur la “synodalité” (marcher ensemble) de 2023 est rendu public. Nous sommes invités à cette marche pas à pas en Église mais aussi en société. Notre mission consiste en l’annonce de l’Évangile et l’engagement dans une attitude d’écoute, de dialogue, riches de notre diversité, n’excluant personne,  suscitant des énergies nouvelles pour construire un “monde beau” ou chaque personne est un visage humain, vivant.  
Nous voulons saisir cette chance à laquelle le peuple de Dieu est convié, conscients que ce travail est essentiel pour la réforme indispensable de l’Église dont le rapport de la CIASE souligne la nécessité.
Seigneur nous te prions, sois le guide qui nous accompagne ….

Colette B.

Ce dimanche est la Journée Mondiale du Refus de la Misère.
Depuis 34 ans, le 17 octobre, les plus pauvres et tous ceux qui refusent la misère et l’exclusion se rassemblent dans le monde entier afin de témoigner de leur solidarité et de leur engagement pour que la dignité et la liberté de tous soient respectées.
Seigneur, bénis leur engagement et veille sur eux pour les garder debout dans la vie.

Solange dR

Il y a très exactement 60 ans, le 17 octobre 1961, des cadavres flottaient dans la Seine, au bout de notre rue, entre le pont d’Asnières et le pont de Clichy.
Des cadavres d’Algériens qui participaient à une manifestation pacifique et que la police, dans la nuit, avait précipités dans le fleuve, en amont, depuis le pont de Neuilly ou le pont de Bezons. Un massacre d’innocents.
Seigneur, entends la souffrance de leurs enfants, aide-nous à combattre en nos cœurs la spirale de la vengeance et de la haine, fais de nous des artisans de paix.

Jean V.

Notre Père

Prière

« L’espérance est une détermination héroïque de l’âme, et sa plus haute forme est le désespoir surmonté. On croit qu’il est facile d’espérer. Mais n’espèrent que ceux qui ont eu le courage de désespérer des illusions et des mensonges où ils trouvaient une sécurité qu’ils prennent faussement pour de l’espérance. L’espérance est la plus grande et la plus difficile victoire qu’un homme puisse remporter sur son âme… On ne va jusqu’à l’espérance qu’à travers la vérité, au prix de grands efforts. »
C’est là où nous sommes.

G. Bernanos cité par Véronique Margron,
Présidente de la CORREF
Paris, 5 octobre 2021

Et vous, qu’en pensez-vous ? Lien vers le billet

CategoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.