D

Dimanche 18 septembre 2022. « Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose est digne de confiance aussi dans une grande »

« Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. » Durant ce partage il sera question d’argent, de confiance et aussi de lumière. Tout cela entremêlé nous permet d’envisager différemment la façon dont nous utilisons notre énergie à vivre l’Évangile.

Entrée en prière : Purcell – Laudate dominum

Accueil

Bonjour à tous, venus d’une peu partout, en habitués ou non, et pour un moment, si proches les uns des autres.
Comme chaque dimanche ce n’est pas seulement la joie de nous retrouver qui nous rassemble mais aussi le désir de partager la Parole, avec le Christ au milieu de nous puisque c’est en son nom que nous sommes réunis.
Cette Parole ce matin peut sembler énigmatique. Bien sûr, chacun connaît la phrase célèbre de l’Évangile que nous entendrons : « Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. » Mais ce n’est là que la conclusion d’un texte plus complexe où un homme, qui se fait des amis grâce à son habileté et à sa malhonnêteté est félicité par le maître. Alors que dans l’Ancien Testament, Amos, fustige justement ceux qui « diminuent les mesures, augmentent les prix, faussent les balances… » – Non, non, il ne s’agit pas d’un extrait du journal télévisé en cette rentrée 2022 !
Alors à qui accorder sa confiance ?
Qui sont les fils de la lumière dont le maître parle en contrepoint des fils de ce monde ?
Sur les chemins de notre rencontre où l’Esprit nous conduit, que vive en nous le nom du Père, du Fils et de l’Esprit.

Bénédicte

📖 Livre du prophète Amos (8, 4-7)

Écoutez ceci, vous qui écrasez le malheureux pour anéantir les humbles du pays, car vous dites : « Quand donc la fête de la nouvelle lune sera-t-elle passée, pour que nous puissions vendre notre blé ? Quand donc le sabbat sera-t-il fini, pour que nous puissions écouler notre froment ? Nous allons diminuer les mesures, augmenter les prix et fausser les balances. Nous pourrons acheter le faible pour un peu d’argent, le malheureux pour une paire de sandales. Nous vendrons jusqu’aux déchets du froment ! »
Le Seigneur le jure par la Fierté de Jacob : Non, jamais je n’oublierai aucun de leurs méfaits.

Ethiques, Livre IX La monnaie, Aristote

Méditation en musique – Hiromi, Silver lining suite-Isolation

📖 Évangile de Jésus-Christ selon Luc (16, 1-13)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens. Il le convoqua et lui dit : ‘Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car tu ne peux plus être mon gérant’. Le gérant se dit en lui-même : ‘Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gestion ? Travailler la terre ? Je n’en ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte. Je sais ce que je vais faire, pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, des gens m’accueillent chez eux.’ Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : ‘Combien dois-tu à mon maître ? ’Il répondit : ‘Cent barils d’huile’. Le gérant lui dit : ‘Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.’ Puis il demanda à un autre : ‘Et toi, combien dois-tu ?’ Il répondit : ‘Cent sacs de blé.’ Le gérant lui dit : ‘Voici ton reçu, écris 80’. Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête car il avait agi avec habileté ; en effet, les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière. Eh bien moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles. Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est malhonnête dans la moindre chose est malhonnête aussi dans une grande. Si donc vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’argent malhonnête, qui vous confiera le bien véritable ? Et si, pour ce qui est à autrui, vous n’avez pas été dignes de confiance, ce qui vous revient, qui vous le donnera ? Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. »

Monnaie au Venezuela

Résonance

Amos, pas de problème, tout le monde comprend et peut facilement le transposer dans notre société…
Quant à l’Évangile, lors de la préparation lundi, l’histoire que nous raconte Jésus a suscité bien des réactions d’incompréhension… Puis nous avons découvert que Jésus donne l’explication de sa parabole, il dit:”en effet, les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière”. Là tout devient plus compréhensible: fils de ce monde nous le sommes de temps à autre quand, par exemple, nous avons besoin de relations, de recommandations pour obtenir un avantage, un passe-droit, pour nous ou pour nos proches… Et à d’autres moments nous sommes filles de la lumière, fils de la lumière. Tout est mêlé.
Ce que j’entends, c’est Jésus qui me dit, mets-tu autant d’énergie, d’invention, de souplesse ou d’intuition, à vivre des valeurs évangéliques pour te comporter en fille de la lumière que tu en mets pour résoudre les problèmes de la vie quotidienne ?
Et il insiste : être digne de confiance dans les petites choses de la vie est nécessaire pour se voir confier la gestion du bien véritable. Il n’y a pas de petites choses d’un côté et le bien véritable de l’autre, le monde n’est pas manichéen, tout est imbriqué l’un dans l’autre : nous sommes en même temps fils de la lumière et fils de ce monde, nous mettons notre énergie à vivre l’Évangile comme à faire prospérer l’économie, les affaires, le commerce… Jésus fait simplement remarquer que souvent la vigueur, l’habileté pour faire fonctionner le travail, les loisirs, l’éducation ou la culture pèsent plus lourd dans notre balance que celles mises pour que les valeurs évangéliques inspirent la gestion du monde. C’est comme cela que je comprends : “vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent.”
Tout est entremêlé, comment faire croître l’un et diminuer l’autre ? Fille de la lumière, fils de la lumière, comment le comprenons-nous aujourd’hui ?

Marie-José

Partage
Que signifie pour chacun de nous  : « Vivre en Fils de la lumière » ?

kelly-sikkema-fZirmwarM0E-unsplash-1
Photo Kelly Sikkema sur Unsplash

Méditation en musique – Stravinsky, L’oiseau de feu.

📖 Première lettre de Paul apôtre à Timothée (2, 1-8)

Bien-aimé, j’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre Sauveur, car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité. En effet, il n’y a qu’un seul Dieu, il n’y a aussi qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, le Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. Aux temps fixés, il a rendu ce témoignage, pour lequel j’ai reçu la charge de messager et d’apôtre – je dis vrai, je ne mens pas – moi qui enseigne aux nations la foi et la vérité. Je voudrais donc qu’en tout lieu les hommes prient en élevant les mains, saintement, sans colère ni dispute.

♫ Chant : Vivons en enfants de Lumière

Thoronet4
Eau et lumière, Abbaye du Thoronet

Vivons en enfants de lumière
Sur les chemins ou l’esprit nous conduit
Que vive en nous le nom du Père

L’heure est venue de grandir dans la foi !
Voici le temps de la faim, de la soif !
Gardez confiance, ouvrez le Livre.
Voici le pain, voici l’eau vive !

L’heure est venue d’affermir votre cœur
Voici le temps d’espérer le Seigneur
Il est tout près, il vous appelle
Il vous promet la vie nouvelle

L’heure est venue de courir vers la vie
Voici le temps de trouver Jésus Christ
Il est présent parmi les pauvres
Il vous précède en son Royaume

Quelles intentions de prière avez-vous le désir de confier à la communauté ?

♫ Refrain
Entends la voix de ma prière quand je crie vers toi
Quand je lève les mains quand j’implore ta présence

Notre Père

Prière à saint François

1. Là où il y a la haine, que surgisse ton amour.
Là où il y a le doute, que s’élève un chant de foi !

PP3
Photo P. Pépin sur le chemin vers Assise

QUE TON RÈGNE VIENNE
COMME L’AUBE SUR LA NUIT !
QUE TON RÈGNE VIENNE
QU’IL ÉCLAIRE ET CHANGE NOTRE VIE !

2. Là où règnent les ténèbres, que paraisse ta clarté.
Là où cesse l’espérance, que s’élève un chant d’espoir !

3. Là où naissent les discordes, que s’installe l’unité.
Là où il y a la guerre, que s’élève un chant de paix !

4. Là où il y a l’offense, que s’éveille le pardon.
Là où règne la tristesse, que s’élève un chant de joie !

5. Là où germe le mensonge, fais fleurir la vérité.
Là où siège l’injustice, que s’élève un chant d’amour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.