S

SpiFrat, le Réseau Spiritualités Fraternité

Œcuménisme, Interreligieux, Interconvictionnel (*)

SpiFrat a une double dimension : spirituelle et citoyenne. Ses membres, comme ceux d’autres groupes, se sentent appelés à une conversion intérieure et au témoignage. Actuellement au nombre d’une quinzaine, ils sont prêts à accueillir ceux qui souhaiteraient les rejoindre.

Le Réseau Spiritualités Fraternité a été créé en 2017. Il aspire à être un espace où des personnes de religions, de convictions et de cultures diverses se rencontrent, échangent sur leurs itinéraires spirituels sans prosélytisme, et cherchent des chemins pour agir ensemble en vue du respect effectif de la dignité de toute personne, d’un monde plus sobre, plus juste, plus beau et plus fraternel. L’idée est de mettre en commun ce qui nous unit pour promouvoir l’harmonie, la fraternité universelle, l’hospitalité réciproque, l’égalité entre les femmes et les hommes et le respect de la dignité de chacun par le dialogue, la rencontre et le vivre-ensemble

D’où parlons-nous ? Tous frères et sœurs.

L’encyclique Nostra Aetate (1965) déclare que « l’Église catholique valorise l’action de Dieu dans les autres religions [et] ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d’agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui […] reflètent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes » Par la suite, d’autres textes viendront renforcer et actualiser cette ouverture aux autres croyances, révolutionnaire pour l’époque, en particulier l’encyclique Fratelli tutti (2019).

Aujourd’hui, nous constatons que « notre société mondialisée nous rapproche mais ne nous rend pas frères » et que, si « choc des civilisations » il y a, c’est d’abord, et avant tout, un choc des ignorances et des indifférences mortifères ; la haine et la violence ont des causes multiples, conjoncturelles et structurelles. Toutefois, notre conviction est que, dans une société plurielle, la différence entre personnes et groupes peut être source de richesse et de joie comme le souligne Antoine de Saint-Exupéry : « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis ».

Aujourd’hui, chacun de nous est ainsi invité à discerner son possible degré de responsabilité ou de complicité dans cette violence entre personnes, entre groupes. Cette prise de conscience, loin d’engendrer un sentiment de culpabilité, est un aiguillon qui peut contribuer à nous engager pour l’avènement d’un monde plus humain.

Chaque personne est unique, à la fois relation et mystère. Mystère à elle-même et pour l’autre, elle prend conscience de son besoin de connaître l’autre pour grandir en humanité. Les convictions philosophiques ou religieuses sont source de sagesse, de liberté, de justice et de paix quand elles rejettent toute forme de domination, d’oppression, de discrimination et engendrent l’engagement pour le respect effectif des droits humains et de la dignité de chaque personne.  

Quels chemins désirons-nous suivre ? Humilité, espérance, hospitalité réciproque

Le Réseau Spiritualités Fraternité se propose un chemin humble et patient d’amitié et de respect mutuel, qui engendre la confiance et d’où naît une relation gratuite, exempte de tout prosélytisme ou relativisme. 

Chaque rencontre y est écoute sans jugement, invitation à découvrir en l’autre la beauté et le travail de ce que d’aucuns appellent Esprit, Vérité …, et aussi à encourager ce travail et à trouver les mots pour le dire. C’est alors qu’émerge le désir de cheminer plus loin ensemble.

Les évènements, les rencontres, les actions sont appelés à devenir autant de moments privilégiés où se déploie l’hospitalité réciproque, où les personnes, les associations, les organismes publics et privés sont interpellés pour bâtir un monde à la fois créatif et juste, pluriel et fraternel.

Où allons-nous ? Conversion intérieure et témoignage

Nous désirons grandir ensemble en amour et pardon dans la joie avec nos partenaires, individus ou groupes, partageant les mêmes convictions et les mêmes objectifs. Ainsi, chacune, chacun est invité à :

– devenir, au quotidien et sur le lieu de son engagement citoyen, un artisan de justice et de paix ;

– s’engager à respecter et à défendre la dignité et la valeur de toute personne ;

– mieux connaître les singularités de toute personne, de tout groupe dans le respect de leurs convictions et croyances, tout prosélytisme étant exclu ;

– déconstruire les préjugés et stéréotypes, religieux ou non, qui engendrent la peur et la haine, sources de violences ;

– veiller à ce que le dialogue œcuménique, interreligieux, interconvictionnel – incluant agnostiques et athées – ne soit pas instrumentalisé et soit un efficace outil de cohésion et de justice sociale ;

– vivre, dans le cadre d’une laïcité inclusive et apaisée, en citoyen responsable pour qui l’hospitalité réciproque est un levier efficace pour construire une société plus humaine et pour qui la « non-violence active » est la seule voie pour une résolution durable des conflits.

Comment ? Avec qui ? Accueil, créativité, joie

Pour atteindre ses objectifs, les participants du Réseau Spiritualités Fraternité, en lien avec leurs partenaires, œuvrent pour :

– s’informer mutuellement, entre groupes de mêmes objectifs, des événements, des expériences et des actions interconvictionnels fraternels et joyeux et, dans la mesure du possible, y participer; priorité aux groupes de proximité – priorité au local et au durable !  

– initier des évènements et mener des actions visant à faire vivre la fraternité, à mieux connaître la spiritualité de l’autre tout en approfondissant la sienne : participer ou prendre l’initiative d’actions dont le but est de se mieux comprendre, déconstruire les clichés et préjugés, mieux appréhender et combattre les racines des communautarismes, fondamentalismes aussi bien chrétiens, juifs, musulmans ou autres ;

– proposer des cheminements et des temps spirituels partagés pour continuer d’affirmer leur confiance en la personne, grandir en spiritualité, cultiver l’espérance et célébrer la Vie ;

– se connaître pour agir ensemble à travers ce qui nous rapproche car avec la fraternité vécue et l’hospitalité réciproque se renforce le désir d’un engagement citoyen et joyeux pour un monde de justice et de paix.

Actions menées et à venir

Parmi les actions menées, mentionnons :

– le 17 avril 2018 : participation à la journée « Sur les pas de l’émir Abdelkader et de François » avec le groupe d’Amitié islamo-chrétienne (G.A.I.C.) ;

– le  3 juin 2018 : journée de conférences-débats sur la « Fraternité » associée à un salon du livre dans le cadre de la Rencontre autour des livres, « Au souffle de la fraternité ». L’ensemble des contributions a fait l’objet d’une brochure ;

– les 3-4 juin 2018 : membre du comité de coordination de la Nuit sacrée ;

– depuis 2018 : coorganisateur avec le GAIC de la semaine européenne des relations islamo-chrétiennes (SERIC) qui se déroule chaque année. C’est dans ce cadre que, le 16 novembre 2018, RSF a co-organisation une conférence interreligieuse sur le conflit colonial israélo-palestinien avec le G.A.I.C. et la mosquée de Massy ;

– mars 2019 : parution du 1er numéro des Cahiers de la Fraternité, « Au souffle de la fraternité », avec sept articles d’intervenants des précédentes rencontres et la charte du Réseau Spiritualités Fraternité ;

– du 23 au 28 juillet 2019 : à l’initiative de Jean-Marc Noirot, membre de RSF, organisation de la Marche de l’Hospitalité Réciproque du Mont-Saint-Michel aux Sept-Saints (Vieux-Marché, Bretagne), dans le cadre du pèlerinage islamo-chrétien initié par Louis Massignon en 1954 ;

– le 27 octobre 2019 : organisation du Forum des artisans de justice et de paix en partenariat avec l’Association des chrétiens pour l’abolition de la torture, les Amitiés judéo-chrétiennes de France, les Amitiés judéo-musulmanes de France-Paris, les Artisans de Paix, Culture- Espérance-Roquette, la Coordination Interreligieuse du Grand Paris (CINPA), Coexister, Dorothy, Extinction Rébellion, la Famille franciscaine, le Forum 104, le G.A.I.C, Herménéo, la Marche de l’Hospitalité Réciproque, le Réseau Africaines en danger ;

– le 5 juin 2021 : le Réseau Spiritualités Fraternité participe en visioconférence au premier atelier « Entrez dans l’intimité de l’Univers d’Évangile », organisé par le Forum 104.

Actions à venir

– du 18 au 24 juillet 2022 : le Réseau Spiritualités Fraternité organise la Seconde Marche de l’Hospitalité Réciproque du Mont-Saint-Michel aux Sept-Saints (Bretagne), sous l’égide de Jean Marc Noirot.

Contact : marche.hospitalite.reciproque@gmail.com

Note

Le Réseau Spiritualités Fraternité invite à consulter les sites suivants :

  • Le Forum 104, rue de Vaugirard, Paris, 15e, lieu où l’œcuménisme, l’interreligieux, l’interconvictionnel sont très présents et où chacun peut participer aux différents ateliers en présentiel ou en visioconférence : « Itinéraires spirituels interconvictionnels », « Univers d’Évangile », « Univers thoraïque » et « Univers coranique ». https://www.forum104.org/
  • Les Amitiés judéo-chrétiennes (AJCF) : https://www.ajcf.fr/
  • Le  Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC) : https://www.gaic-seric.info/
  • Le Forum religieux Dialogue et Alliance : http://famillespourlapaix.org/forum-inter-religieux-dialogue-et-alliance/
  • Le Conseil Mondial de la Méditation Chrétienne (WCCM) : http://www.wccm.fr/

Contact : reseau.spiritualites.fraternite@saintmerry-hors-les-murs.com

(*) Interconvictionnel : croyants + agnostiques + athées.

Jean-Marc N. et l’équipe d’animation de SPIFRAT

CategoriesInterreligieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.