Chaque jour, à partir de ce dimanche et jusqu’au 24 décembre, nous trouverons ici même une fenêtre fermée que nous serons invités à ouvrir. Derrière les volets clos, quelque chose à savourer dès le matin pour nourrir et réjouir notre journée… et peut-être en faire un rendez-vous quotidien tout au long de l’Avent.

C’est une incitation à nous arrêter quelques minutes chaque jour qui nous sera faite pour accueillir une phrase des Écritures et la retenir en nous comme Marie qui méditait toutes les choses en son cœur ; mais aussi pour découvrir une expression de l’un d’entre nous qui nous fera part de la façon dont il vit l’attente et l’espérance de Noël à travers un engagement, une conviction, un talent, une passion.

Puisque l’Évangile de ce premier dimanche de l’Avent nous exhorte à la veille, ne nous replions pas sur nous-mêmes dans les semaines à venir, leurrés par notre désir de vivre une sorte de trêve loin du chaos du monde. Ne nous laissons pas non plus étourdir par la fièvre des préparatifs et la surconsommation au risque d’oublier de regarder ce même monde dont les cris nous parviennent à travers des mains tendues, des regards éperdus, des attentes sans réponse.

Veillons !

Bénédicte I-R.

Avent2023

Retourner au calendrier de l’Avent

CategoriesNon classé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.