L

Lancement du projet Avenir

En résonance avec l’attribution triomphale à Nomadland
de nombreux Oscars – de l’autre côté de l’Atlantique – 
le projet Avenir vient de prendre la route, avec de légers bagages, lors de son lancement
le 21 avril en visioconférence. Sa feuille de route : comment baliser le chemin de notre refondation ? Comment trouver les petits cailloux blancs qui vont nous orienter, vers quelle re-fondation ? 

Pour avancer sur ce cheminement, la première étape est de prendre le temps du questionnement, du brainstorming, sous le signe de l’intelligence collective, de la créativité et de la convivialité, en s’inspirant du dernier livre du pape François Le temps de changer, le temps du renouveau créateur. L’objectif est d’envisager une démarche globale de refondation, mais pas à pas, avec des étapes, dans une sereine confiance.

Quatre groupes viennent de démarrer cette aventure avec, chacun,
un léger sac à dos, une thématique spécifique et deux mots-clés : ouverture et transversalité. 

Groupe 1 – Quelle reliance pour faire communauté dans une dynamique renforcée de fraternité ? 
Quelles leçons tirer de la crise ? Que peut-on faire de nouveau ensemble et avec d’autres ? 
Groupe 2 – Comment développer une dynamique de partenariats ? 
Pour faire quoi ? Avec qui ? Comment faire avec d’autres ? Quel type de partenariats envisager ?
Groupe 3 – Devenir une communauté provisoirement nomade ? 
Comment vivre ce nomadisme ? Quel ancrage ? Que garder et que ré-inventer dans nos liturgies ?
Groupe 4 – L’accueil, l’ouverture : comment continuer sans ancrage territorial ?
Quelles évolutions ? Quelles nouvelles missions possibles avec d’autres ? 

Méthode proposée et calendrier

  • L’objectif est de pouvoir présenter le résultat de ces travaux après trois à quatre rencontres
    en visioconférence, lors d’une réunion de l’ensemble de la communauté, si possible dans la seconde quinzaine de juin, en présentiel. 
  • Quelques pistes ont commencé à être proposées, explorées, notamment pour préparer les célébrations.
  • Deux mots clés sous-tendent ces ateliers :
    Ouverture : possibilité d’inviter des personnes extérieures aux groupes
    et de faire des consultations auprès de partenaires.
    Transversalité avec des passerelles à créer entre les différentes instances de la communauté
    et entre les sous-groupes : invitation à participer, échange d’infos, réunion commune, mise en commun de propositions… Vers une nouvelle gouvernance ? 
  • À mi-parcours, dans un mois environ, un point d’étape sera fait avec les binômes.

Groupe Avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.