L

La démocratie en demi-teinte

Les résultats des élections régionales apportent deux informations majeures. D’abord, une abstention historique identique à celle du premier tour. Ensuite, un net recul du Rassemblement national qui ne remporte aucune région. Ainsi, entre ce négatif et ce positif, la démocratie balance. Au-delà de ce constat, que faire ? Par Michel Bourdeau.

Entre les deux tours des élections régionales notre démocratie s’est-elle un peu réveillée ? Peut-on repérer quelques signes de sortie de son engourdissement ? Ce n’est pas du côté du taux de participation que l’on trouve motif à satisfaction. Passer de 66,7 % à 65,8 % d’abstentions ne constitue qu’un très faible frémissement.

Le résultat le plus notable réside dans le fait que le Rassemblement national n’a remporté aucune des régions contrairement à la promesse des sondages qui, avant le premier tour, le voyait gagnant dans 5 ou 6 régions. Partout le RN a faibli par rapport à ses scores aux élections de 2015.

Ce scrutin révèle une profonde désaffection des citoyens vis-à-vis des partis politiques. Pourtant au deuxième tour de ces élections, pour désigner les 13 exécutifs régionaux de la France hexagonale, les électeurs avaient un large choix entre plusieurs listes : 1 duel, 3 triangulaires, 7 quadrangulaires et même 2 quinquangulaires. Ce n’est donc pas l’offre qui manquait mais la clarté sur les enjeux de cette élection locale.

Alors, la prime aux sortants a prévalu dans toutes les régions. A la télévision, il devenait presque rassurant de voir resurgir la vieille carte d’une France partagée en bleu et en rose.

Pour autant, les résultats de ces élections locales ne renversent pas le paysage de la prochaine élection présidentielle même si l’abstention massive doit interroger la classe politique mais aussi tous les citoyens.

C’est ainsi que nous avons à retrouver le sens du politique, à participer à une réflexion sur les valeurs qui le sous-tendent, à discerner comment notre foi inspire la refondation du socle démocratique.

Déjà, la semaine dernière dans un article intitulé : « La démocratie en alerte », nous appelions à relancer dès septembre un atelier « Foi & Politique ». Au-delà d’une démarche communautaire des membres de Saint-Merry Hors-les-Murs, cherchons à partager nos réflexions avec d’autres. D’ores et déjà, faisons part de nos réactions à cet article et recueillons les suggestions des ami(e)s qui nous lisent.

CategoriesTribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.