L

L’art contemporain dans l’église en période de nomadisme ? Une démarche nouvelle en cours d’élaboration

Entretenir un dialogue ouvert et accueillant avec le monde de l’art, en particulier avec les artistes porteurs d’une intuition spirituelle fait partie de la mission de l’Église. ” affirme  le théologien Ignace Berten. « Quels lieux animer ou ouvrir pour qu’une telle rencontre soit possible ? ». Point d’étape du Collège des Arts visuels.

Le livre sur l’expérience de Saint-Merry, Et vous m’avez accueilli, comporte un chapitre sur l’art qui affiche clairement la couleur « L’art contemporain : une lumière vive pour notre foi ». Saint-Merry a été fidèle à l’intuition du Cardinal Marty : l’Église ne pouvait pas se passer d’un dialogue avec la culture de son temps pour rendre témoignage du message du Christ en plein centre de Paris. Elle le fit de multiples manières, ces dernières années en mettant l’artiste au centre, le laissant entrer avec les interrogations qu’il porte sur le monde, avec sa propre vision du spirituel, avec ses interprétations des textes.  À son tour,  il acceptait que les croyants lui répondent en interprétant les œuvres comme ils le faisaient des textes le dimanche.

Ce sont les artistes eux-mêmes qui dans les témoignages du livre disent « Et vous m’avez accueilli ». Une phrase destinée à la fois à la communauté, mais aussi au bâtiment, pris comme un quasi-personnage. Le groupe Accueil et le dispositif de communication tournés vers les visiteurs étaient essentiels dans cette dynamique.

1200 Christy Lee Rogers Disposition of Lightness copie
Christy Lee Rogers. Disposition of Lightness . Photographie programmée pour Saint-Merry 2021

« Entretenir un dialogue ouvert et accueillant avec le monde de l’art, en particulier avec les artistes porteurs d’une intuition spirituelle fait partie de la mission de l’Église. […] Cette démarche de la rencontre directe de certains artistes  avec le public, chrétien ou sensible aux dimensions spirituelles, me paraît essentielle, car ce n’est pas la préoccupation des musées et des grandes expositions. Que l’Église ne porte pas le souci de la présence sur ce terrain de la rencontre interpersonnelle est réellement un appauvrissement quant à sa mission d’Évangile.» affirme le théologien Ignace Berten[1]Et vous m’avez accueilli, p.120. Et de s’interroger : « Quels lieux animer ou ouvrir pour qu’une telle rencontre soit possible ? »

Avec la fermeture, les artistes ont vécu un effet collatéral notoire. Les expositions les plus spirituelles et parfois prêtes depuis des années ont été annulées sans perspectives.

1100 Hugo Verlinde. Projet pour Saint-Merry. 2020. copie
Hugo Verlinde. Projet pour Saint-Merry. 2020

Le Collège des arts visuels du Centre pastoral s’est saisi de ces questions difficiles. À la différence des célébrations du peuple nomade de Saint-Merry Hors-les-Murs qui peuvent se dérouler en une ou deux heures dans n’importe quel lieu accueillant et disposant de chaises, la rencontre de l’art entre des croyants et un public plus large a besoin de cimaises, de volumes pour les installations, de moyens techniques et encore plus de la présence de communautés, soutenues par leur pasteur, exprimant leur désir d’introduire de l’art contemporain, dans leur propre histoire, dans le bâtiment où s’exprime leur singularité. L’art a besoin de lieux, même temporaires.

Après avoir accueilli pendant tant d’années, le Collège doit faire l’expérience spirituelle, humaine, technique de la demande d’accueil. Pour réussir cette inversion, le dialogue préalable, l’écoute des églises locales, chapelles d’hôpitaux ou autres lieux de recueillement, sont essentiels. Les compétences du Collège sont intimement liées  à son réseau d’artistes et de techniciens, mais sa légitimité tient à la démarche globale de Saint-Merry Hors-les-Murs, dont tous les membres sont sollicités pour repérer, étudier attentes et espaces.

Le Collège dispose actuellement d’une dizaine de projets ou d’idées porteuses et mobilisables, au service des églises locales.

Atelier de Florence Olbrecht. Dec 2020
Atelier de Florence Obrecht. Projets pour Saint-Merry. Déc. 2020
  • La grande exposition de Pâques 2020 « Anatomie ressentie de la douleur » de Josep Ricart différée pour cause de COVID est prête et a son catalogue !
  • Les projets de Hugo Verlinde « Art et spiritualités au temps du numérique» faisant suite à ce qu’on a vu dans la crypte fin 2019 (lumière et sculptures de verre) sont très avancés
  • Les compositions de l’artiste française installées à Berlin Florence Obrecht sont prêtes. Ses œuvres abordent la question de la symbolique religieuse aujourd’hui, entre art brut et populaire, mêlant installation, peinture (parfois à partir de photos) et compostions sur les tissus.
  • La grande exposition « Souffles » de la photographe américaine Christy Lee Rogers a été arrêtée nette en juillet 2021. On avait pu apprécier l’aspect baroque dialoguant avec le cadre de Saint-Merry à Noël 2019, avec “Human“.
800 F olbrecht Projet pour StMerry
Florence Obrecht Projet pour Saint-Merry

Le Collège est donc lui aussi en marche, tourné vers des communautés souhaitant renouveler le dialogue avec une société de plus en plus déchristianisée, et pour partie  en recherche de sens, sensible à l’interconnexion entre  spiritualité et art.

Mais cet ensemble n’a rien d’un catalogue commercial ! C’est un appel à partager avec d’autres.

Bien d’autres projets sont arrivés par Voir et Dire. Cette réflexion du Collège s’inscrit en complémentarité de tout ce qui se passe à Saint-Eustache, face à la Collection Pinault, qui va devenir le lieu principal de la recherche en art contemporain d’église.

Le Collège est en chemin, sa besace est pleine d’idées, de compétences, de fortes relations humaines. Mais qui va-t-il trouver ?

Au nom du Collège des Arts visuels de Saint-Merry Hors-les-Murs, Jean Deuzèmes


[1] Et vous m’avez accueilli, p.120

Notes

Notes
1 Et vous m’avez accueilli, p.120

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.