D

Dimanche 15 mai 2022. « Voici que je fais toutes choses nouvelles. »

Dans l’Évangile de ce jour, Jésus délivre son ultime et plus important message. Il va formuler ce nouveau commandement par trois fois.
A nous aujourd’hui de l’interpréter.
Pour vous connecter à la célébration ce dimanche à 11 h, cliquez ici.

Entrée en prière :

Symphonie du Nouveau Monde (Dvorak)

Accueil

Printemps éblouissant de beauté, de fleurs éclatantes de couleurs variées, et partout des feuilles toute nouvelles de verdeur toute fraîche, ragaillardissant les rameaux hivernaux apparemment morts… Quelle merveille ! Quel renouveau incroyable offert aux habitants des pays tempérés ! Et c’est dans ce temps de beauté que nous célébrons la résurrection, le resurgissement de la vie plus forte que la mort !
C’est en ce temps de renouvellement de toute la nature que nous recevons de Jésus une nouveauté absolue, la nouveauté d’un commandement vieux comme le décalogue, l’appel à l’amour : « je vous donne un commandement nouveau, c’est de vous aimer les uns les autres ».
Cela nous a sidérés, et passionnés, d’entendre avec nos oreilles habituées cet appel rabâché à « avoir de l’amour pour l’autre », au point que nous n’avons pratiquement parlé que de cela pendant toute la préparation de cette rencontre. En quoi Jésus nous fait-il entrer dans une nouveauté en disant quelque chose qui est vieux comme le monde ? « Je vous donne un commandement nouveau ! »… c’est le rêve même de Dieu dans l’Apocalypse : « voici que je veux faire toutes choses nouvelles » !
Si vous le voulez, entrons au nom du Père, et du Fils, et de l’Esprit, oui entrons dans ce rêve d’une façon renouvelée de vivre.

Jean-Luc

Alleluia

Messe de saint Paul

Fra Angelico, Le Couronnement de la Vierge, 1432, Musée des Offices, Florence (détail)
Fra Angelico, Le Couronnement de la Vierge, 1432
Musée des Offices, Florence (détail)

📖 Évangile de Jésus-Christ selon Jean (13, 31.33a. 34-35)

Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples quand Judas fut sorti du cénacle, Jésus déclara : « Maintenant, le Fils de l’homme est glorifié et Dieu est glorifié en lui. Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

Résonances

La Gloire

Ce récit du dernier repas commence par des affirmations sur la glorification réciproque de Jésus et de Dieu. Qu’est-ce à dire ? glorifier c’est rendre gloire. Que signifie ce mot gloire, souvent repris dans l’évangile de Jean et dans la liturgie ? Il ne s’agit pas évidemment de la gloire au sens mondain de la célébrité, ni même de la puissance. Le mot gloire traduit le mot hébreu « kavod » signifiant le poids, la présence. Le poids de l’Amour, la Présence dynamisante et transformante.
Dieu va bientôt glorifier le Fils de l’homme, dit Jésus dans le texte de Jean. Sa mort prochaine, offerte comme preuve de son amour, va faire entrer Jésus dans la gloire, dans la présence de Dieu, jusqu’à devenir Dieu lui-même.
« Petits enfants », c’est ainsi que Jésus s’adresse à ses disciples en leur délivrant sa dernière parole : « ayez de l’amour les uns pour les autres ». « Petits enfants », quelle tendresse paternelle ou maternelle ! Jésus ne devient-il pas, dans ce moment ultime, père aussi bien que mère de tous les humains.

Geneviève

Un nouveau commandement

C’est le dernier repas de Jésus avec ses amis les plus proches, après 3 ans de pérégrinations ensemble. Il va leur délivrer son ultime et plus important message. Et voilà qu’il en parle comme d’un nouveau commandement. Il n’a pourtant fait que poser des regards, des gestes et des paroles d’amour devant eux depuis le début, mais cette fois, il va formuler les choses un peu autrement, en les reprenant avec insistance à trois reprises.
« Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres ».
Il s’agit d’abord de mettre de l’humanité dans les relations, avec tous ceux dont nous croisons la route humaine, bien au-delà de nos propres parents et amis.
« Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres ».
Ce même soir, Jésus s’agenouille devant ses disciples pour leur laver les pieds : plus profondément que d’adopter une position de serviteur, le fils de Dieu s’agenouille ainsi devant l’homme, reconnaissant la dignité fondamentale de la personne humaine, – dignité qui la constitue et ne peut lui être enlevée, malgré toutes les atteintes qu’il lui arrive de subir.
« A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres ».
Cette humanité dans les relations, cette reconnaissance de l’inaliénable dignité de l’autre, c’est l’ADN du christianisme, sa marque de fabrique, ce dont l’absence réduit à néant l’entreprise chrétienne.
« Un nouveau commandement », donc, que je propose à votre méditation, avant que nous puissions échanger et partager ensemble sur cette question :
Mais qu’est-ce qui est nouveau dans l’amour que Jésus propose ?

Blandine

Partage

Qu’est ce qui est nouveau dans l’amour que Jésus nous propose ?

pexels-disha-sheta-40104643
Photo de Disha Sheta sur Pexel

Méditation en musique : Silver Lining suite – Hiromi – The Piano Quintet.

📖 Lecture de l’Apocalypse de Jean (21, 1-5a)

Moi, Jean, j’ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre s’en étaient allés et, de mer, il n’y en a plus. Et la Ville sainte, la Jérusalem nouvelle, je l’ai vue qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu, prête pour les noces, comme une épouse parée pour son mari. Et j’entendis une voix forte qui venait du Trône. Elle disait : « Voici la demeure de Dieu avec les hommes ; il demeurera avec eux, et ils seront ses peuples, et lui-même, Dieu avec eux, sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur : ce qui était en premier s’en est allé. » Alors celui qui siégeait sur le Trône déclara : « Voici que je fais toutes choses nouvelles. »

Prière Universelle

Refrain :
Ubi caritas et amor,
Ubi caritas
Deus ibi est.

(Là où il y a de la charité et de l’amour, Dieu est là.)

Love - amour pexels-rosemary-ketchum-2306823
Photo de Rosemary Ketchum sur Pexels

Psaume 144

lutrin_tendresse

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d’amour ;
la bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
et que tes fidèles te bénissent !
Ils diront la gloire de ton règne,
ils parleront de tes exploits.

Ils annonceront aux hommes tes exploits,
la gloire et l’éclat de ton règne :
ton règne, un règne éternel,
ton empire, pour les âges des âges.

Pour accomplir les œuvres du Père ( D. Rimaud / J. Berthier)

L’Esprit nous appelle à vivre aujourd’hui
vivre de la vie de Dieu ;
L’Esprit nous appelle à croire aujourd’hui
croire au bel amour de Dieu !

Pour accomplir les œuvres du Père
En croyant à celui qui a sauvé le monde ;
Pour témoigner que Dieu est tendresse
Et qu’il aime la vie et qu’il nous fait
confiance ;
Pour exposer ce temps à la grâce
Et tenir l’univers dans la clarté pascale

Pour découvrir les forces nouvelles
Que l’Esprit fait lever en travaillant cet âge ;
Pour nous ouvrir à toute rencontre
Et trouver Jésus Christ en accueillant ses frères
Pour être enfin le sel, la lumière
Dans la joie de servir le Serviteur de l’homme

Pour inventer la terre promise
Où le pain se partage, où la parole est libre ;
Pour que s’engendre un peuple sans haine
Où la force et l’argent ne seront plus les maîtres ;
Pour annoncer le Jour du Royaume
Sa justice et sa paix qui briseront les guerres

Envoi

Nous avons entendu l’intention de l’Esprit, “faire toutes choses nouvelles”, l’appel de Jésus : “je vous donne un commandement nouveau”. Nous avons laissé résonner en nous la parole de chacun.
Que cela renouvelle et enrichisse notre propre façon d’aimer l’autre, dès aujourd’hui et au fil des jours !
Allons donc ! et que Dieu nous accompagne et nous ouvre les yeux et le cœur, nous souffle les gestes, les mots, les regards, lui qui est Père, Fils et Esprit

CategoriesCélébration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.