Le dimanche 8 mai 2022, nous étions bien nombreux à partager la joie des retrouvailles à Notre-Dame d’Espérance. Cette rencontre a été proposée aux personnes-relais, à nos amis souvent absents de nos célébrations et réunions pour diverses raisons et aux membres de la communauté qui souhaitaient s’informer sur les activités de Que sont nos amis devenus. C’était surtout le plaisir d’accueillir et de prendre des nouvelles de chacun. Grâce à un appel WhatsApp, Denise (101 ans) qui ne pouvait pas nous rejoindre, a pu voir et parler avec plusieurs personnes. 

Ces échanges chaleureux et fraternels nous ont rappelé encore une fois l’importance et la richesse de ces liens d’amitié, de la nécessité de les nourrir et les élargir, même et surtout
dans les moments les plus difficiles comme ceux évoqués par ces intentions rédigées par 
Que sont nos amis devenus pour la prière universelle lors de la célébration qui a eu lieu le soir. 

« Seigneur, nous n’oublions pas ceux qui souffrent en ce moment même de cette guerre innommable entre des populations sœurs qu’un despote a monté l’une contre l’autre,
mais aujourd’hui nous pensons à nos amis de si longtemps. 
Seigneur, nous te rendons grâce pour tous ces amis qui nous entourent
et avec qui nous avons tant partagé.
Pour tous ceux qui n’ont pu se joindre à nous aujourd’hui ;
que le poids des années et les vicissitudes ne nous empêchent pas
de nous retrouver de loin en loin.
Seigneur, enfin, aide-nous à accompagner de notre mieux
ceux qui sont touchés par la maladie.
Que leurs douleurs ne les éloignent pas mais, au contraire,
qu’elles sachent nous rapprocher. »

Une autre intention, rappelait des moments douloureux :

« Seigneur de tendresse… 
Nous venons de partout avec nos vies à offrir, nos rencontres nouvelles,

nos douleurs avec le départ au ciel de plusieurs de nos amis, dont Georges, Céline,
Isabelle, Hélène, Jeannette, Sabine, Minou, Gérard, Jacky et bien d’autres.
Nos expériences, pendant ces années chamboulées, nous ont fait toucher du doigt
combien ta maison est immense, ouverte, à plein vent et au soleil.
Mais aussi combien il nous est donné d’avoir confiance et d’espérer :
Seigneur de tendresse, le printemps est là, conduis-nous vers l’espérance. » 

Photo Raquel Raclette sur Unsplash

Joséphine de Linde

CategoriesNon classé
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.