D

Dimanche 5 juin 2022. « Tous furent remplis d’Esprit Saint »

Accueil

Bonjour à tous ! Que vous soyez des habitués de Saint-Merry, 
des paroissiens de Notre-Dame d’Espérance qui nous accueille, 
ou des personnes de passage, bienvenue à chacun et à chacune !
Aujourd’hui nous fêtons la Pentecôte. 50 jours après Pâques, lendemain du 7e shabbat
après Pessa’h selon une tradition qui puise son origine dans la fête juive de Chavouot.
« Tous furent remplis d’Esprit Saint », selon les Actes des apôtres. 
Au cours de cette célébration, nous pourrons exprimer notre diversité en priant en d’autres langues, 
ensemble faire un geste d’invocation à l’Esprit, 
et chanter le Notre Père de Rimski-Korsakov en union avec nos frères et sœurs russes et ukrainiens.
Rassemblés au nom du Père, du Fils et de l’Esprit, nous prions.
Esprit Saint, viens au secours de nos faiblesses, emplis-nous de joie et d’allégresse !
Feu de l’Esprit, anime nos cœurs !

Claire S.

Pour accomplir les œuvres du Père K234/1

écouter le chant de D. Rimaud – J. Berthier

Pour accomplir les œuvres du Père
En croyant à celui qui a sauvé le monde ;
Pour témoigner que Dieu est tendresse
Et qu’il aime la vie et qu’il nous fait confiance ;
Pour exposer ce temps à la grâce
Et tenir l’univers dans la clarté pascale

L’Esprit nous appelle à vivre aujourd’hui
Vivre de la vie de Dieu
L’Esprit nous appelle à croire aujourd’hui
Croire au bel amour de Dieu !

Pour découvrir les forces nouvelles
Que l’Esprit fait lever en travaillant cet âge ;
Pour nous ouvrir à toute rencontre
Et trouver Jésus Christ en accueillant ses frères ;
Pour être enfin le sel, la lumière
Dans la joie de servir le Serviteur de l’homme

Lecture du livre des Actes des Apôtres (Ac 2, 1-11)

Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours après Pâques,
ils se trouvaient réunis tous ensemble.
Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent :
la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière.
Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu,
qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux.
Tous furent remplis d’Esprit Saint :
ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit.
Or, il y avait, résidant à Jérusalem, des Juifs religieux, venant de toutes les nations sous le ciel.
Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait, ils se rassemblèrent en foule.
Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d’eux
entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient.
Dans la stupéfaction et l’émerveillement, ils disaient :
« Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ?
Comment se fait-il que chacun de nous les entende
dans son propre dialecte, sa langue maternelle ?
Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce,
de la province du Pont et de celle d’Asie, de la Phrygie et de la Pamphylie,
de l’Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène, Romains de passage,
Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons
parler dans nos langues des merveilles de Dieu. »

Icône de la Pentecôte à Notre-Dame de l’Atlas, conçue et “écrite” par Jean-Marc Noirot,
offerte au Frère Jean-Pierre Schumacher, à Midelt, Maroc, en mai 2019

Cette icône de la Pentecôte à Notre-Dame de l’Atlas الأطلس  في سَالعَنْصَرة عيد a pour cadre le monastère de Tibhirine en Algérie. En fond, bâtiments et cloître esquissés. J’ai disposé,
en une mandorle, Marie au centre, les autres personnes avec leur “attribut”.
À droite de Marie :
– Paul, spécialiste mécanicien, avec une clé,
– Célestin, chantre, avec une flûte
– Michel, cuisinier, avec une louche,
– Christian, le prieur, avec son testament. Il aimait aussi les abeilles, d’où la ruche.
– Mohamed Benmechay, بن ميشاي محمد, garde-champêtre, assassiné pour avoir sauvé
Christian en 1959 dans la région de Tiaret.
À gauche de Marie :
– Luc, le médecin, avec son stéthoscope,
– Bruno, venu de Fèz, pour l’élection du nouveau prieur,
– Christophe, poète et jardinier, avec sa serpette,
– Pierre Claverie, évêque d’Oran,
– Mohamed Bouchikhi, محمد بو شيخي, chauffeur de Pierre et assassiné avec lui. 
À droite et à gauche de la tête de Marie, les deux rescapés de l’enlèvement
dans la nuit du 26-27 mars 1996 :
– Amédée, décédé en 2008, 
– Jean-Pierre, décédé le 21 novembre 2021 à Notre-Dame de l’Atlas à Midelt (Maroc).
Par respect et hospitalité aux deux musulmans, seule Marie a une auréole.

Jean-Marc N.

Des langues de feu

Au-delà de l’image, au-delà de l’icône, si belle soit-elle, au-delà même du symbole,
nous avons tenté, lors de la préparation, de nous livrer à l’ardeur de ce feu,
de ces langues de feu déposées sur chacun de nous !
Chacun de nous, si bien que nous pouvons aussi percevoir la flamme qui rayonne en l’autre !
Instant privilégié où nous découvrons les traces de feu dans chaque langue étrangère,
où nous ressentons ensemble ce même souffle de l’amour divin, où nous entendons parler
dans une seule et même langue des merveilles de Dieu !

Odile G. 

Le-Greco_Pentecôte_détail3-20
Le Greco, La Pentecôte, vers 1600, détail, Musée du Prado, Madrid

Psaume 103

Ô Seigneur, envoie ton Esprit 
qui renouvelle la face de la terre !
Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur !
la terre s’emplit de tes biens.
Tu reprends leur souffle, ils expirent
et retournent à leur poussière.
Tu envoies ton souffle : ils sont créés ;
tu renouvelles la face de la terre.
Gloire au Seigneur à tout jamais !
Que Dieu se réjouisse en ses œuvres !
Que mon poème lui soit agréable ;
moi, je me réjouis dans le Seigneur.

Séquence

Viens, Esprit Saint, en nos cœurs
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.
Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs.
Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.
Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.
Ô lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le cœur de tous tes fidèles.
Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.
Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.
Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.
À tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.
Donne mérite et vertu,
donne le salut final,
donne la joie éternelle. Amen !

ÉVANGILE selon saint Jean (Jn 14, 15-16.23b-26)

Viens, Esprit Saint ! Emplis le cœur de tes fidèles !
Allume en eux le feu de ton amour ! Alléluia.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements.
Moi, je prierai le Père,
et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous.
Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ;
mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui
et, chez lui, nous nous ferons une demeure.
Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles.
Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi :
elle est du Père, qui m’a envoyé.
Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ;
mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom,
lui, vous enseignera tout,
et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »

Laissez-vous mener par l’Esprit K524

écouter le chant de C. Bernard – J.J. Roux

Laissez-vous mener par l’Esprit
Sur les chemins de la justice
Le vent de Dieu qui vous a pris
Fera de vous des hommes libres

Brisez le fer des vieilles lois
Sur les chemins
de l’esclavage
L’amour est votre unique loi
Prenez sans crainte
ses passages

L’Esprit se joint à votre esprit
Pour murmurer
“Dieu notre Père”
L’amour vous donne
un cœur de fils
Et sa chaleur vous fait renaître

Souvenez-vous
qu’au dernier soir
Dieu jugera sur le partage
L’amour a-t-il ouvert
vos bras ?
Vous recevrez son héritage

Photo Marek Piwnicki sur Unsplash

Prière universelle

Voici le moment de la prière universelle de la Pentecôte,
c’est-à-dire sous le souffle de l’Esprit.
C’est pourquoi le groupe de préparation vous invite à prier dans toutes les langues possibles :
en latin, en grec, en arabe, en anglais,
en allemand, en italien, en breton, en corse,
en ukrainien, ou dans votre langue maternelle.
Car la Pentecôte, c’est le salut donné à toutes les nations universellement.
Alors priez joyeusement pour notre monde pardonné.

Danielle M.

Prière eucharistique

Père éternel, Dieu d’amour et de bonté, en ce jour où finit le temps de Pâques, nous venons de partout avec nos vies à t’offrir, nos rencontres nouvelles, joies et nos peines, nos douleurs à te partager et te dire notre action de grâces à travers ce chant d’espérance, dans ce monde libéré par la pâque de ton Fils et qui attend sa gloire. Oui, Père, le peuple de l’Alliance célébrait naguère la fête des semaines, la fête de Shavouot (en hébreu), sa « Pentecôte »,
pour rappeler le don de la Loi, après la libération d’Égypte. Nous voilà ici réunis, Père, au lendemain de la résurrection de ton Fils. 50 jours durant, tu nous as nourris du mystère de sa mort et de sa résurrection. 50 jours ou mieux sept semaines durant, tu nous as donné d’approfondir et d’intérioriser la loi nouvelle que nous offre le Ressuscité de Jérusalem. Aujourd’hui encore, nous avons touché du doigt et réalisé combien ton œuvre est grandiose. 

Communauté de l’Emmanuel

Jésus, toi qui as promis d’envoyer l’Esprit à ceux qui te prient
Ô Dieu, pour porter au monde ton feu, voici l’offrande de nos vies

à Notre-Dame d’Espérance

Père, le Ressuscité avait promis d’envoyer l’Esprit à tous ceux qui, en quête de sens, marchent pour la vie et la liberté.Et voilà, dans le murmure de nos cœurs apparaît comme en brise légère ce souffle qui, telle une vive lumière, traverse nos nuits.
Tu nous veux un peuple de prophètes, secoué par l’urgence du temps et des situations diverses de notre communauté et de notre monde, en ce temps d’incertitude, de soubresauts que traverse l’Église avec les dossiers multiples qui égratignent nos convictions ; en ce temps de conflits et de crépitement des armes dans nos vies et nos quartiers, en Ukraine, à l’Est de la République Démocratique du Congo, et dans nombreuses zones de tensions à travers le monde, cet Esprit,
Père, nous l’invoquons sur nous, à la suite du prophète Isaïe : 

« esprit de sagesse et de discernement,
esprit de conseil et de vaillance,
esprit de connaissance et de crainte de ton saint nom ». 

Jésus, toi qui as promis d’envoyer l’Esprit à ceux qui te prient
Ô Dieu, pour porter au monde ton feu, voici l’offrande de nos vies

Viens Esprit Saint en nos cœurs. Du haut des cieux, envoie un rayon de ta lumière qui éclaire nos pas, booste nos énergies. Guéris ce qui en nous est blessé. Viens remplir jusqu’à l’intime nos cœurs, pour découvrir des forces et des motivations nouvelles à dire l’Évangile de la vie qui réinvente la terre, épouse la plainte et le désarroi des autres. Viens, Défenseur, nous enseigner tout. Viens nous faire souvenir de tout. Nous voulons aujourd’hui nous entendre dire dans nos diverses langues que sont nos diverses situations, l’offre de liberté et d’amour du Fils. 

Jésus, toi qui as promis d’envoyer l’Esprit à ceux qui te prient
Ô Dieu, pour porter au monde ton feu, voici l’offrande de nos vies

Qu’ici et maintenant, se réalise, Père très bon, cette promesse. Dans cette joie retrouvée et cette ardeur renouvelée, nous joignons notre voix à celle des anges pour chanter et proclamer : « Saint ! Saint ! Saint le Seigneur … »
Père très bon, alors que descend l’Esprit Saint, nous te prions : sanctifie ces offrandes en répandant sur elles ton Esprit ; qu’elles deviennent pour nous le corps et le sang de Jésus, le Christ, notre Seigneur.
La nuit de la dernière cène, peu avant d’entrer librement dans sa passion, Il est à table avec ses disciples. Il prit du pain, te rendit grâces et le leur donna en disant : « Prenez, et mangez-en tous : ceci est mon corps livré pour vous ». Il prit ensuite la coupe de vin, te rendit grâces, la leur donna, leur disant : « Prenez, et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’Alliance nouvelle et éternelle, qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi ».

Ici et maintenant, Père, nous te renouvelons cette action de grâces, dans le décor même des apôtres : une communauté de disciples en attente dans la prière, avec nos épreuves et nos attentes. Et du fond de nos cœurs crépitent du bruit, du vent, du feu, et bouuum, des langues multiples, pour chanter et acclamer ta descente dans nos vies et notre monde. Oui Père, cette multitude de langues, qui dit la multitude de nos vues et convictions, de nos situations et attentes, rejoint le sens même de ta création : dès les origines, tu as voulu, Père, une création belle, aux couleurs multiples. Tu n’as pas voulu d’une pensée unique, d’une uniformité de voix, écrasées par des totalitarismes. Tu as voulu un peuple sans haine, ouvert à la rencontre, au dialogue, au partage. Tu nous as appris Père à nous laisser surprendre par les événements, pour leur donner sens. Sèche nos larmes, conforte nos cœurs. Que ton Esprit conforte notre communauté à trouver des forces neuves pour proclamer l’Évangile, et face à nos langues respectives, nous aide à entendre, à nous entendre, nous écoutant les uns les autres. Qu’il fasse de nous un peuple de bâtisseurs fidèles, qui expose ce temps à la grâce en gardant la parole et chez qui, avec le Fils, vous ferez une demeure. Ton fils nous veut sel de la terre et lumière du monde. Aujourd’hui, l’Esprit nous appelle à vivre de la vie même de Dieu. Lui, le Défenseur, nous enseignera tout. Il atteste que nous sommes tes enfants. Normal, Père, que la Pentecôte remette en selle la fraternité entre les peuples et les cultures. Normal qu’elle ouvre à la solidarité en faveur des personnes de la périphérie, en faveur des personnes âgées et des handicapés.

Cette conviction, Père, nous la portons en union avec le Pape François, cet ardent défenseur du dialogue, en union avec notre archevêque Laurent, de qui nous attendons une parole forte, une bénédiction sur la route de la mission toujours et encore à inventer et en union avec ces hommes, ces femmes, ces enfants et ces jeunes qui, à travers le monde, s’investissent pour que se lève la flamme de la liberté et de la vie, une liberté toujours à inventer, une vie sans cesse à renouveler.

Photo-Lampos-Aritonangsur-Unsplash
Photo Lampos Aritonang sur Unsplash

Nous portons Père, dans notre prière de ce jour, les membres malades de notre communauté, spécialement Jean-Luc Lecat. Nous te prions pour ceux qui ont perdu un parent : Sylvie de Bengy qui a perdu sa mère Maïté à 94 ans, Marie-Jo Cochet qui a perdu son fils, et tous les autres. Nous prions pour ceux qui, devant des épreuves, voient leur foi vaciller. Nous te prions pour ceux qui nous ont quittés : Jacky Royer, Gérard, Maurice, Hélène Devaux, Claire Danel, Minou, Georges, Sabine, Minou, Céline, Jeannette, Isabelle, Michel Jacquet, Jacqueline Remi, Catherine, François Corpet,
André Girard, et bien d’autres.

Eux nous précèdent sur ce chemin qui nous est commun. Qu’ils intercèdent pour nous. En union avec Marie, cette femme à l’écoute, avec Joseph, son époux, icône du silence et de l’humilité, en union avec tous ces hommes et ces femmes qui, à travers les âges et le monde, disent le bonheur de la vie, nous donnent de vivre et de célébrer la noblesse de la liberté et de la vie que tu nous donnes, toi qui estimes dignes de nous tenir devant toi pour te servir, par ton Fils Jésus, le Christ. Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père tout-puissant, dans l’unité du Saint-Esprit, tout honneur et toute gloire, pour les siècles des siècles. Amen.

José Mandiangu Nyengo

Agnus

Par ton corps offert,
nous avons part au même pain
Par ce pain rompu,
nous formons le même corps

Photo-Morgan-Winston-sur-Unsplash

Souffle imprévisible K28-44

C. Bernard – J. Akepsimas
Photo Mateus Campos Felipe sur Unsplash

Souffle imprévisible, Esprit de Dieu
Vent qui fait revivre, Esprit de Dieu
Souffle de tempête, Esprit de Dieu
Ouvre nos fenêtres, Esprit de Dieu

Esprit de vérité, brise du Seigneur
Esprit de liberté, passe dans nos cœurs !


Flamme sur le monde, Esprit de Dieu
Feu qui chasse l’ombre, Esprit de Dieu
Flamme de lumière, Esprit de Dieu
Viens dans nos ténèbres, Esprit de Dieu

Vent de Pentecôte, Esprit de Dieu
Force des apôtres, Esprit de Dieu
Vent que rien n’arrête, Esprit de Dieu
Parle en tes prophètes, Esprit de Dieu

José à Notre-Dame d’Espérance

Prière finale

Seigneur Dieu, par le don de l’Esprit, tu nous invites à revisiter les dons de l’Esprit à l’œuvre dans nos vies, donnes-nous de marcher sur la route de la vie avec un cœur renouvelé, confiant en ta grâce. Soutiens notre engagement
à œuvrer au service de l’Évangile pour ta plus grande gloire,
toi qui règnes avec le Fils et l’Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Bénédiction finale

Que Dieu nous donne la joie de sa bénédiction
et nous accorde à jamais les dons de l’Esprit. Amen
Que le feu d’en haut consume en nous tout mal de nos cœurs et nous éclaire par l’effusion de sa lumière. Amen
Il est fini le temps pascal. Nous descendons dans le monde, vivre dans l’ordinaire ce mystère.
Que l’Esprit, qui rassemble les peuples de toute langue et culture pour proclamer une seule foi,
nous donne de persévérer dans cette même foi. Amen.
Et que la bénédiction de Dieu, le Père, et le Fils, et le Saint-Esprit,
descende sur nous et y demeure toujours. Amen.

José Mandiangu Nyengo

  1. Jean Verrier says:

    Merci à toutes celles et tous ceux qui ont préparé cette Pentecôte 2022, occasion de découvrir l’icône de Jean-Marc Noirot qui nous rappelle que toute tradition ne vit que de commencement en commencement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.