D

Dimanche 24 juillet 2022. « J’ose encore parler à mon Seigneur »

.


Ce dimanche, nous entendrons à nouveau ce célèbre passage de la Genèse où Abraham, respectueux du Seigneur, mais tenace, insistera pour sauver Sodome pour les quelques justes qui y résideraient. Et l’Évangile nous apprendra à adresser nos prières au Seigneur, en toute confiance.
Pour vous connecter à la rencontre autour de la Parole, ce dimanche à 11 h, cliquez ici.

ID de réunion : 954 7053 6952
Code secret : 015288

Entrée en prière

Miklos Rozsa, Sodome et Gomorrhe

Accueil

Bienvenue à vous toutes et tous qui nous retrouvons ce matin après une chaude semaine ! Comme beaucoup en cette période estivale, certains l’ont passée isolés dans des villes qui se vident de plus en plus, d’autres ont vécu des retrouvailles familiales ou amicales, d’autres ont marché sur des chemins de découvertes…
Lundi, pour la préparation de cette célébration de la Parole, une dizaine d’entre nous ont échangé sur le texte des demandes d’Abraham qui ose parler avec le Seigneur du sort menaçant les habitants de Sodome; et également sur le texte de Luc qui rapporte la réponse de Jésus à la demande d’un disciple : « Apprends nous à prier ».
Ce matin, nous rappelant la promesse du Christ « lorsque deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux », entrons en célébration avec le signe de croix, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Solange de R.

📖   Lecture du livre de la Genèse (18, 20-32)

En ces jours-là, les trois visiteurs d’Abraham allaient partir pour Sodome. Alors le Seigneur dit : « Comme elle est grande, la clameur au sujet de Sodome et de Gomorrhe ! Et leur faute, comme elle est lourde ! Je veux descendre pour voir si leur conduite correspond à la clameur venue jusqu’à moi. Si c’est faux, je le reconnaîtrai. » Les hommes se dirigèrent vers Sodome, tandis qu’Abraham demeurait devant le Seigneur. Abraham s’approcha et dit : « Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le coupable ? Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville. Vas-tu vraiment les faire périr ? Ne pardonneras-tu pas à toute la ville à cause des cinquante justes qui s’y trouvent ? Loin de toi de faire une chose pareille ! Faire mourir le juste avec le coupable, traiter le juste de la même manière que le coupable, loin de toi d’agir ainsi ! Celui qui juge toute la terre n’agirait-il pas selon le droit ? » Le Seigneur déclara : « Si je trouve cinquante justes dans Sodome, à cause d’eux je pardonnerai à toute la ville. » Abraham répondit : « J’ose encore parler à mon Seigneur, moi qui suis poussière et cendre. Peut-être, sur les cinquante justes, en manquera-t-il cinq : pour ces cinq-là, vas-tu détruire toute la ville ? » Il déclara : « Non, je ne la détruirai pas, si j’en trouve quarante-cinq. » Abraham insista : « Peut-être s’en trouvera-t-il seulement quarante ? » Le Seigneur déclara : « Pour quarante, je ne le ferai pas. » Abraham dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère, si j’ose parler encore. Peut-être s’en trouvera-t-il seulement trente ? » Il déclara : « Si j’en trouve trente, je ne le ferai pas. ». Abraham dit alors : « J’ose encore parler à mon Seigneur. Peut-être s’en trouvera-t-il seulement vingt ? » Il déclara : « Pour vingt, je ne détruirai pas. » Il dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère : je ne parlerai plus qu’une fois. Peut-être s’en trouvera-t-il seulement dix ? » Et le Seigneur déclara : « Pour dix, je ne détruirai pas. » 

Méditation en musique : Rimsky-Korsakov, Le vol du bourdon

Résonance

Patriarch_Abraham
Abraham Anonyme

Dans ce texte de la Genèse, Abraham est seul pour parler avec Dieu, il est seul pour convaincre Dieu d’épargner les habitants de Sodome et Gomorrhe. De ce fait, il doit être tenace, persuasif et audacieux.

Dans l’évangile de ce dimanche, a contrario, Jésus encourage son auditoire à demander sans relâche et à persévérer à faire des demandes à Dieu.

Les demandes qu’Abraham ose faire dans ce face-à-face contrastent avec l’invitation faite dans le Nouveau Testament par Jésus au Peuple de Dieu qui, collectivement est appelé à le suivre et à prier le Père.

François-Xavier J

Méditation en musique : Boublitchky

📖    Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Lc 11, 1-13)

Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. » Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : ‘Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous laisse pas entrer en tentation. » Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : ‘Mon ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.’ Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : ‘Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose’. Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut. Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira. Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ? ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! » 

Chant

Demandez et vous recevrez
Cherchez et vous trouverez
Frappez et l’on vous ouvrira la porte
Frappez et l’on vous ouvrira la porte

Résonance

Champeillan
Chapelle de Champeillan (Haute-Savoie) Photo E. Descours

Ici à la différence d’Abraham qui est seul pour oser parler au Seigneur, il s’agit du peuple de Dieu.  Nous sommes ensemble, une communauté, et invités à lui demander de nous donner l’Esprit Saint pour demander » sans-gêne », pour importuner, pour chercher, pour inventer, pour créer. Alors allons-nous avoir moins d’audace que notre père Abraham ?

Danielle M.

Temps de partage

« Demandez, Frappez, Cherchez » Qu’est ce que cela veut dire pour moi ? 

Méditation en musique 

MOZART L’égyptien/double-quartet en FAM-(d’après-piano-trio-no-2-in-SOLM-k496)

Intentions de prière

En nous mettant dans les pas d’Abraham, quelles sont nos demandes ce matin ?     
 ♫Refrain : ps4
Quand je t’appelle réponds moi Seigneur, j’ai tant besoin de toi

Notre Père chanté : Rimsky Korsakov

Bénédiction et envoi

  1. JACQUES PLAZANET says:

    Bonjour,
    je me connecte assez régulièrement sur votre célébration par zoom.
    je suis ce jour attiré par la transcription de Notre père que vous donnez sur saint Luc.
    les traductions du notre Père me laissent toujours attentifs , car je bute toujours sur le mot “comme” .
    si je me réfère au latin “sic ut ” j’aurai tendance à traduire …..” de manière que nous aussi de la même façon nous pardonnions à ceux qui nous ont offensés “… Le texte que vous donnez est assez proche de la bible Bayard .
    Je trouve assez ouvert et libre de pouvoir dire au “Père” Fais comme nous faisons…..cela montrerait que nous faisons aussi un bout du chemin. .mais nous est il aussi naturel de pardonner ..?.
    De toute manière je reste insatisfait par l’emploi de ” comme” .
    Au passage , merci pour ces rencontres en Zoom. cela maintient mes souvenirs quand je vivais à Paris près St merri. Je suis maintenant en Dordogne où il faut aussi vivre avec une institution en train de fondre ….
    Merci à vous tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.