Depuis 2015, une petite équipe de coordination et une vingtaine de personnes relais gardent des contacts actifs avec une trentaine d’amis absents, grâce aux coups de téléphone, courriers, rencontres amicales, tout ce qui permet de maintenir nos liens chaleureux. Notre communauté n’est pas complète sans ceux d’entre nous qui, pour des raisons diverses et variées, sont empêchés de participer à nos rencontres et activités.

Les besoins se sont intensifiés avec le Covid et les confinements de 2020, avec les maladies, les pertes de proches, les isolements… et notre exclusion de Saint-Merry. Avec toutes nos difficultés, nous nous sommes davantage éloignés les uns des autres ; « que sont nos amis devenus ? » résonne avec fréquence et force. Ce souci des autres a été largement repris à l’intérieur de la communauté, individuellement et dans les différents groupes.

Les coordinateurs actuels, Geneviève P., Joséphine de L., Jean V. et Colette D. ont maintenu ces liens en recherchant les passages, les intermédiaires, pour garder les contacts et être à l’écoute des difficultés de vie de toutes sortes rencontrées par ces personnes. Un de ces défis est l’accès ou la maîtrise d’internet et son risque d’exclusion dans nos vies relationnelles.

Une fois par an à Saint-Merry, jusqu’en 2020, en plus de nos réunions régulières, coordinateurs, relais et absents se retrouvaient un dimanche pour participer à une célébration suivie d’un repas festif et d’un échange des nouvelles des absents et de nos désirs pour le futur. Depuis la fin des confinements, nous avons pu nous réunir amicalement « pour de vrai » : le dimanche 8 mai dernier, Notre-Dame d’Espérance nous a ouvert ses portes et, avec les membres de la communauté de Saint-Merry Hors-les-Murs, nous avons renoué avec nos amis et élargi les contacts, dans la joie de nous retrouver physiquement.

Nous continuons à réfléchir comment, par des actes simples, continuer à maintenir ces liens de convivialité tout en évoluant pour nous adapter à notre temps. Notre motivation se nourrit de la Parole : « Qu’as-tu fait de ton frère ? ». Si vous connaissez des personnes isolées, que nous ne voyons plus ou qui se sentent oubliées, nous rechercherons avec vous comment créer relais et relations.

Geneviève, Joséphine, Jean et Colette

Contact : genpoitou@free.fr

CategoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.