Il existe un groupe Saint-Merry Hors-les-Murs au sein de la Commission d’Études pour la Place des Femmes dans l’Église (CEPFE). Huit personnes y participent actuellement, au sein d’une commission extérieure de la CEPFE. Il s’agit d’apporter notre parole, nos compétences, au sein de cette commission dont nous avons soutenu la création ; de suivre les travaux qu’elle mène, d’y contribuer et de relayer les actions qu’elle porte, en cohérence avec les travaux et synthèse du synode sur la synodalité.

Qu’est-ce que la CEPFE ?  En lien avec de nombreuses associations et collectifs, elle s’est donnée deux missions principales :
– Établir un constat, en dressant un état des lieux sincère et transparent de la place des femmes dans l’Église catholique.
– Proposer et agir, en identifiant et formulant ensemble les changements structurants et symboliques qui peuvent être mis en œuvre dès aujourd’hui conformément au message de l’Évangile.

En participant à cette commission, à ses travaux, en rencontrant d’autres personnes actives et orientées vers cet objectif, nous portons l’espérance de toutes les femmes et des laïcs/laïques qui se sont exprimé.e.s lors du synode sur la synodalité dans chacun de leurs diocèses, et qui veulent ardemment que l’Église change. Nous voulons réfléchir et agir sur les trois questions suivantes, porteuses d’espérance pour l’avenir de notre Église :

  • Comment permettre l’annonce de l’Évangile par les hommes et les femmes ensemble ?
  • Comment remplacer les rapports de domination, voire de violence, dans l’Église par un “prendre soin” vraiment christique ?
  • Comment renforcer la présence des laïcs/laïques en général et des femmes en particulier dans les sphères décisionnelles de l’Église catholique ?

Il se trouve que nous avons pris le train en route – des réunions ont lieu depuis septembre et nous avons rejoint fin octobre : une analyse complète des contributions synodales a déjà été faite ; un questionnaire pour toucher plus largement tout un public hors de l’Église est en cours d’élaboration ; une petite histoire de la place des femmes, depuis le temps de Jésus jusqu’à maintenant, a été rédigée. Nous devons nous réunir prochainement pour élaborer des demandes de changements en vue d’une entrevue avec E. de Moulins Beaufort, si nous obtenons une date, et un événement sur le thème de la place des femmes sera organisé avant l’été. Nous n’avons pas la maitrise des dates de réunion de la commission, mais nous pouvons également nous réunir entre nous pour discuter de ces sujets. 

Le groupe est ouvert et pas réservé aux femmes : les messieurs sont les bienvenus !

Bernadette Capit

Contacts : mp.berleur@gmail.com et bernadettecapit@sfr.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.