La naissance de Jésus

« Noël dépasse tout ce qu’on peut imaginer ». C’est par la forme brève, à la manière des haïkus japonais, et par ses tableaux que Jacqueline Casaubon nous invite à entrer dans le mystère de la Nativité, avec l’émerveillement de l’enfance.

La Lumière En Visite
Jacqueline Casaubon, La lumière en visite, encre de Chine et gouache sur papier du Nepal, 2006

Noël, dépasse
tout ce qu’on peut imaginer,
Jésus sur la paille
dans une mangeoire,
tu peux nous comprendre.

C’est lui,
la fragilité
qui nous dit
n’aie pas peur
tout est possible,
ta vie recommence
à chaque instant.

Je suis si démuni
et si triste,
je ne crains pas de te parler,
tu vas pouvoir m’aider,
petit nouveau-né de Noël,
fais moi renaître.

On peut fêter Noël
tous les jours de sa vie

30 La Vie Nomade
Jacqueline Casaubon, La vie nomade, pastel sur papier du Nepal, 2002

Quand je suis
au plus bas
de moi-même,
il y a Jésus
dans la crèche
de mon cœur.

C’est aujourd’hui
la naissance de Jésus.
Qu’est ce qui en moi
ne serait pas encore né 

Noël
une invitation
à faire de chaque matin
une naissance

Grande pauvreté,
Jésus au fond de sa mangeoire
enmmailloté à notre merci,
afin que germent en nous
tendresse et amour pour l’humanité.

Tout es possible
Jésus est né
tout est possible.
Grande joie.

CategoriesÀ claire-voie
Jacqueline Casaubon

Conteuse, elle écrit des récits de vie ainsi que des poèmes illustrés de ses peintures. Inspirée par les psaumes et d’autres textes de la Bible, elle en a réalisé une actualisation poétique. À paraître : « Empreintes et tissages d’hier avec aujourd’hui ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.