D

Dimanche 22 janvier 2023. « Le Christ m’a envoyé pour annoncer l’Évangile »

En ce dimanche de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, Jésus remet les gens sur pied, il nous révèle notre liberté, il nous donne des clés pour bien vivre avec les autres, et nous invite à nous soucier de leur bonheur, à œuvrer pour un monde profondément humain.

Entrée en prière

Le Concert Royal de la Nuit – Ensemble Correspondances, Sébastien Daucé

Accueil

Bonjour, c’est avec joie que nous nous retrouvons au terme d’une semaine bien remplie.
Dense, pour notre communauté : L’Équipe pastorale s’est retrouvée à trois reprises, une petite équipe prépare activement les « groupes Carême », le site présente encore et toujours de nouveaux articles. Hier, dans le cadre de la semaine de l’unité des chrétiens, une très belle soirée œcuménique nous a réunis à l’initiative du groupe RSF.
Mais révoltante avec les morts d’Ukraine, effrayante avec ces conflits qui divisent, inquiétante avec ces tensions sociales qui agitent notre pays.
Notre monde, entre ombre et lumière.
Et cette parole si forte, une promesse ? que nous livre Isaïe : « Non seulement, le peuple qui marchait (dans les ténèbres) a vu se lever une grande lumière mais sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi ».
Sur nous ce matin, communauté d’hommes et de femmes en quête de la Parole pour la porter au monde, que la Lumière resplendisse au nom du Père du Fils et de l’Esprit.

Jean-Marie R.

Lettre de saint Paul aux Corinthiens (1 Co 1, 10-13.17)

Frères, je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus-Christ : ayez tous un même langage ; qu’il n’y ait pas de division entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et d’opinions. Il m’a été rapporté à votre sujet, mes frères, par les gens de chez Chloé, qu’il y a entre vous des rivalités. Je m’explique. Chacun de vous prend parti en disant : « Moi, j’appartiens à Paul », ou bien : « Moi, j’appartiens à Apollos », ou bien : « Moi, j’appartiens à Pierre », ou bien : « Moi, j’appartiens au Christ ». Le Christ est-il donc divisé ? Est-ce Paul qui a été crucifié pour vous ? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ? Le Christ, en effet, ne m’a pas envoyé pour baptiser, mais pour annoncer l’Évangile, et cela sans avoir recours au langage de la sagesse humaine, ce qui rendrait vaine la croix du Christ.

Prière pour l’unité des chrétiens

La guerre en Ukraine a fait naître des dissensions entre les orthodoxes ukrainiens et les orthodoxes russes. Les premiers reprochant aux Russes de soutenir la guerre d’agression contre l’Ukraine. Cela nous rappelle que la religion doit toujours relier les femmes et les hommes et non les diviser. A la lumière du texte de Paul qui nous encourage à rester unis dans le Christ, nous te prions Seigneur pour que les différences qui existent entre les multiples courants chrétiens ne soient pas source de divisions ou de conflits mais que ces différences servent plus à nous enrichir les uns les autres.
Nous te prions particulièrement pour les chrétiens d’Ukraine qui vivent actuellement sous les bombes russes pour qu’ils œuvrent pour la paix et pour la réconciliation avec les chrétiens russes aujourd’hui et plus encore quand la guerre sera finie.
Que le Christ, “Prince de la Paix”, soit leur guide et leur lumière.

François-Xaxier

Prière pour notre communauté

Paul interpelle les Corinthiens, « chacun de vous prend parti en disant, moi j’appartiens à Paul, moi j’appartiens à Apollos, moi j’appartiens à Pierre… le Christ est-il donc divisé ? ».
Depuis deux ans que nous vivons « Hors-les-murs », notre communauté a traversé l’obscurité et le doute. Nous nous sommes relevés rapidement ;  en témoignent ces outils magnifiques de communication qui tissent le lien , je veux parler du site et du flash « Saint-Merry Hors-Les-Murs , » ou encore le fait d’avoir trouvé, assez vite également, ces lieux qui nous accueillent régulièrement. Et puis de mauvais brouillards ont repris le dessus à cause de nos  dissensions qui compromettent ce travail de reconstruction. Beaucoup d’entre nous ont fait des études supérieures, ont des personnalités affirmées, mais au lieu de profiter de ces richesses, au lieu de bénir ces initiatives différentes, au lieu de nous soutenir dans nos divergences, nous recommençons clans et mesquineries qui découragent l’envie de se démener pour rebâtir une communauté en capacité de s’écouter et d’accepter ses différences. ..
Aujourd’hui, je voudrais prier pour nous tous ; Nous avons notre place dans l’évêché de la capitale, nous a précisé Monseigneur Tois, alors unissons nos intelligences et assumons nos confrontations pour offrir une communauté inventive à notre Église qui en a bien besoin.
Et si l’on s’aimait les uns les autres ?

Claire B.

Prière pour notre époque

Isaïe dit : « le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ».
Or, aujourd’hui nous sommes, me semble-t-il, dans l’obscurité : morosité, stress, temps gris et chauffage mesuré, guerre en Ukraine, crainte de son extension, dérèglements climatiques, immigrations et drames humains plus ou moins sanglants un peu partout, sans oublier déserts médicaux, opérations différées, suicides et burn-out multipliés dans le monde professionnel, exigences administratives tatillonnes, intelligence artificielle capable du meilleur comme du pire, sans parler des retraites. ..
Oui, les nuages noirs sont nombreux et pourtant nous sommes invités à les dissiper pour que le monde voit la lumière.
Jean XXIII, le pape, exprimait sa « certitude d’avoir été créé pour le bonheur, non seulement dans l’autre monde, mais également dans celui-ci ». Le bonheur : destin de tous les hommes, bonne nouvelle de l’évangile.
Alors, prions pour que nous sachions travailler à la disparition de la désespérance sociale : que chaque être humain ne puisse plus être considéré comme une chose, une chair à canon ou gain de productivité, mais comme une personne pleine de vie, debout, respectée comme un trésor. Prions pour que nous osions participer à l’humanisation de tous.
Que le Seigneur nous donne sa grâce pour la réaliser ensemble. Ainsi une grande lumière se lèvera !…

Marie-José

Évangile de Jésus-Christ selon Matthieu (4, 12-23)

Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent. Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple

Duccio_di_Buoninsegna-appel-de-pierre-et-andre-National-gallery-Washington
Duccio di Buoninsegna, Appel de Pierre et André,
National Gallery, Washington

Méditation en musique

Jordi Savall, Concert des Nations – Concerto in F La Tempesta di mare per Flauto solo e Corde.

Résonance

Nous venons de l’entendre : “Jésus parcourait toute la Galilée… il enseignait dans leurs synagogues… proclamait l’évangile du royaume… guérissait toutes maladies et toutes infirmités dans le peuple. “
Jésus : un itinérant, un participant actif à la vie religieuse de son temps, le héraut d’une heureuse nouveauté, un homme attentif à la souffrance et aux difficultés humaines…
Jésus ne crée pas des rites
Jésus ne baptise pas,
Jean avait prévenu d’ailleurs : “moi je vous baptise dans l’eau mais lui c’est dans l’Esprit qu’il vous plongera, qu’il vous baptisera.”
Et Paul en est le témoin quand il dit : “le Christ ne m’a pas envoyé pour baptiser mais pour annoncer l’Évangile.”
Jésus n’est pas le tenant d’une religion nouvelle mais le proclamateur et l’initiateur d’une façon renouvelée de vivre la loi de Dieu.
“Il proclame l’Évangile du Royaume”… mais c’est quoi ça l’Évangile du Royaume ?
Regardons, écoutons Jésus !
Jésus remet les gens sur pied, il nous révèle notre liberté, il nous donne des clés pour bien vivre avec les autres, et nous invite à nous soucier de leur bonheur, à œuvrer pour un monde profondément humain.
Il guérit, s’attaque à tout ce qui nous diminue, à tout ce qui nous limite, à toutes nos infirmités.
Il voudrait chacun debout, heureux, vivant pleinement.
Jésus c’est la bonne nouvelle d’un monde respectueux de chaque personne et de toutes les personnes.
L’Évangile du Royaume ou l’heureuse nouvelle du Royaume, comme traduit Frédéric Boyer, c’est un monde renouvelé, un univers à dimension pleinement humaine, une vie restaurée.
En fait Jésus proclame une nouvelle façon de vivre, une heureuse aventure dans laquelle il a l’audace de prétendre nous entraîner avec lui.
Et cette bonne nouvelle pour nous, cette heureuse aventure, ce ne sont pas des chapelles autour de Paul, d’Apollos ou de Pierre, que dénonçait Paul, c’est un compagnonnage avec le Christ pour construire ce monde nouveau.
L’Évangile, la bonne nouvelle du Royaume, l’heureuse aventure de ce monde nouveau,
ça ne peut pas être un petit cercle fermé, si grand soit le cercle !
ça ne peut que concerner tous les humains, le monde entier.

Alors pour moi, qu’est-ce que ça peut vouloir dire d’annoncer la bonne nouvelle de ce nouveau monde ?

Jean-Luc

Partage : Que veut dire pour moi, pour nous, annoncer l’Évangile ?

640px Saint Mary Byzantine Catholic Church (Marblehead, Ohio) Mosaic Of Sts. Cyril And Methodius, Detail
Saints Cyril et Méthode (détail) ,
Sainte Marie Byzantine, Ohio

Méditation en musique

Marche viennoise miniature de Fritz Kreisler

Chant : Tu nous as demandé

Tu nous as demandé pour les siècles des siècles
De porter la lumière pour éclairer les nuits
Tu nous as demandé pour les siècles des siècles
D’être sel de la terre pour relever la vie
.

1- Notre flamme s’éteint
si nous vivons cachés
Et devient cette cendre
où rien ne peut germer.

2- Le goût du sel se perd
à l’eau de nos chagrins
Alors que le vieux monde
nous espère levain.

3- Notre flamme s’éteint
et meurt sous le boisseau
Quand nos lèvres muettes
ne forment plus les mots

4- Le goût du sel se perd
dans les peurs de ce temps
Qui masquent ton royaume
aux yeux des innocents

Notre Père en union avec tous nos frères chrétiens

Psaume 26

Rando
Randonneurs été 2022
Photo E. Descours

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie.

Mais j’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »

Prière lors de la soirée œcuménique

Seigneur, nous te confions la paix sur la terre des hommes. Envoie ton Esprit de justice, en particulier sur l’Ukraine et tous les peuples en guerre. Aide-nous à vivre au quotidien la justice, avec nos proches et les personnes rencontrées et que nous soyons acteurs de gestes fraternels d’accueil et d’ouverture.

Bénédiction finale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.