Le bonheur d’être grand-père

Généralement, l’Espérance prépare les cœurs et les esprits à un commencement, un renouveau, du neuf…

Et si l’Espérance se tissait dans une continuité… une acceptation ?

J’entends régulièrement mon mari dire combien le bonheur d’être grand-père est devenu sa raison de vieillir… qu’à travers ses petits enfants, leur ressemblance, leur caractère il lui arrive de se retrouver, de contempler, peut-être « déguster !», une forme de continuité de lui-même. Un peu comme un accomplissement de son existence, de ce qui lui apparaît comme central: Avoir donné la vie et ses enfants après lui… dans un enfantement qui devient permanent au regard de ces vies qui grandissent, évoluent, font des choix, mettent au monde à leur tour de nouveaux enfants: l’Espérance ici n’est plus une attente mais se vit dans un accomplissement.

Le plus beau cadeau de Noël de François est d’être « AVEC » sa tribu…

S. BV

Paolo Bendandi S8wrjl8 Aey Unsplash
CategoriesNon classé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.