N

Non-violents : ni dupes, ni soumis

Revoir le débat : https://amisdelavie.org/conference-non-violents-ni-dupes…/

La tentation de la violence traverse en permanence notre société, elle est omniprésente dans nos relations sociales et dans notre psychologie individuelle. Les défis actuels, sociaux et climatiques, le refus de l’injustice et du mépris social, l’impératif de la conversion écologique renforcent encore cette tentation.
Certaines mobilisations optent pour des actions directes violentes, d’autres pour des stratégies non-violentes 
sans que l’efficacité des unes et des autres ne soit patente.
On assiste aussi au durcissement et au déni des répressions policières.

Ce débat croisera trois regards différents
(politique, militant, thérapeute sociale)
pour tenter des réponses aux questions fondamentales.
Jusqu’où peut aller la désobéissance civile
pour obtenir la transformation espérée ?
Dans quelles conditions le conflit social ou institutionnel
peut-il être constructif ?
Y-a-t-il place pour une stratégie non-violente
qui ne soit pas pure passivité et soumission ?
La violence est-elle vraiment un outil de régulation ?

Pour s’inscrire : Je m’inscris
https://forms.gle/9Z6RW85XvphTQ2MX6 

CategoriesActualité
Jacques Debouverie

Ingénieur-urbaniste de métier, conseil auprès des collectivités locales et formateur. Responsable associatif dans le domaine du droit au logement des jeunes. Participant de la communauté de Saint Merry depuis les années 80, en équipe à la Mission de France. Père de famille et diacre.
Parmi ses publications "Dieu vu du bas - lettres à des amis de tous bords", Editions Futurbain, 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.