Depuis quelques années, je marche beaucoup. Et notamment sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. « Ultreia ! », le cri de ralliement des pèlerins m’inspire. Il veut dire : « Plus loin ! ». J’ai le sentiment que la marche est la bonne approche pour aborder la vie, pour aborder l’autre, et donc Dieu.

Pour marcher, il faut d’abord quitter l’appartement et certaines sécurités ; il faut non pas remplir son sac mais le vider car le sac est toujours trop lourd si on souhaite une marche heureuse et légère ; il faut écouter son corps sinon le corps va renâcler ; les pieds bien sûr sont à soigner – ce sont eux qui font le boulot ; ne pas sous-estimer les viscères et l’estomac qui en cas de dysfonctionnement vous arrêtent immédiatement. Le corps doit être préparé et accueilli comme un élément aussi important que la dimension spirituelle. Il faut oser le premier pas et partir tranquillement ; si le terrain est raide, il faut trouver son souffle et le rythme ; si on part plusieurs jours, il faut laver son linge tous les soirs et perdre les fausses intimités pour respecter ce qui est vraiment intime ; le chemin est parfois long et le soir commence par une bonne douche avant le repas collectif où l’essentiel de la conversation porte sur les bobos du jour, le temps qu’il a fait ou qu’il va faire demain. Et tout cela est un cadre bien spirituel.

J’ai le sentiment qu’aller à la rencontre de Dieu et de l’autre est un chemin qui exige une démarche identique : vider son sac ; trouver un rythme ; écouter le silence ; savoir ensemble respirer le même air et puis apprendre à regarder au-delà de nos misères la beauté du paysage et de nos démarches ; on est sur le même chemin ; l’instant présent se suffit à lui-même ; pas besoin de vie éternelle ; la vie se suffit ; et même si on a des ampoules, si la pluie tombe de façon continue, on continue parce que c’est presque un réflexe et cela fait partie de notre aujourd’hui.

La marche me sauve et fait vivre… Et marcher ensemble, c’est si bon.

Jean-Louis Lecouffe

CategoriesNon classé
  1. Pingback:Dimanche 3 octobre 2021. “Accueille le Royaume de Dieu comme un enfant”. – Saint-Merry-Hors-les-Murs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.