Q

Quelques éclairages avant d’aller voter

Le 10 avril, le premier tour de l’élection présidentielle laisse face à face deux candidats que tout oppose. Le choix du 24 avril est décisif pour les cinq ans à venir et au-delà. Au nom de notre foi nous sommes responsables de faire naître l’espérance en une société de paix, de dialogue et de compréhension mutuelle. Trois regards nous invitent au discernement avant de voter dimanche.

Sous le titre « A voté », Alain Cabantous dans sa chronique Le passé a encore de l’avenir, analyse l’abstention élevée lors du premier tour de l’élection présidentielle du 10 avril dernier. Avec son regard d’historien, il rappelle les luttes pour le suffrage universel et s’inquiète de l’importance du vote de catholiques pour les partis d’extrême droite. Il regrette que les évêques n’aient pas appelé à faire barrage au Rassemblement National.

Surnommé curé des Minguettes dans les années 1980, Christian Delorme lance un appel aux évêques de France pour qu’ils déclarent « qu’aucune voix chrétienne ne doit aller à l’extrême droite le 24 avril ! ». Pour lui, « cette “extrême-droitisation” du catholicisme français représente une tragédie au moins aussi affligeante que l’ultra-déchristianisation de notre société ».

Témoignage Chrétien s’associe à une « Lettre ouverte aux catholiques qui seraient tentés de voter pour la candidate d’extrême droite ». Elle s’adresse à eux en prenant en compte les motivations ou les peurs qui peuvent les animer. Elle les invite à une attitude semblable à celle du Christ concernant en particulier les étrangers. 

Michel Bourdeau

CategoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.