N

Nouvelles des amis de Palestine

Le père Jamal Khader nommé évêque auxiliaire

Bonne nouvelle pour les artisans d’une paix juste au Proche-Orient : le pape François a nommé le père Jamal Khader Daibes évêque auxiliaire du patriarcat latin de Jérusalem,
en charge de la Jordanie.
Jamal Khader avait été reçu le 28 janvier 2020 à Saint-Merry lors de la tournée d’Une Fleur pour la Palestine, association du diocèse de Toulouse qui aide les écoles catholiques de Cisjordanie et de Gaza. Originaire de Zababdeh, village chrétien du nord de la Cisjordanie, Jamal Khader a été curé
de la paroisse de la Sainte-Famille à Ramallah puis directeur général des écoles du patriarcat latin de Jérusalem. Infatigable artisan d’une paix juste en Israël-Palestine, il est proche du mouvement Sabeel des chrétiens progressistes palestiniens.

Jamal Khader

Le 28 janvier 2020, après avoir coprésidé une messe à Saint-Merry,
il avait donné, dans un français parfait, une conférence mémorable sur la situation des chrétiens (et des musulmans) sous le régime israélien d’occupation et de colonisation, insistant sur la bonne coexistence islamo-chrétienne en Palestine.
Sa promotion comme évêque est d’autant plus importante que s’aggravent les mesures de rétorsion israéliennes contre les chrétiens de Palestine : aussi bien de la part de colons et de juifs extrémistes (agressions physiques, insultes contre la foi chrétienne, profanations d’églises et de cimetières…) que de l’État lui-même (expropriations de terres et de bâtiments, impunité accordée aux agresseurs). 
Unies face à la menace, les Églises chrétiennes de Palestine condamnent « ces attaques contre les lieux de culte islamiques et chrétiens » qui « sont pratiquées d’une manière systématique et organisée et visent à réaliser les ambitions de contrôler la ville sainte et de la vider de ses habitants autochtones » (Comité présidentiel suprême pour les affaires des Églises en Palestine).

Dans l’édition du 16 juin 2022 de sa Vague de prière proposée chaque semaine aux églises du monde entier, Sabeel lance cette supplique : 

« Seigneur, nous te prions pour que les autorités israéliennes
mettent fin aux constantes attaques
contre des lieux saints chrétiens et musulmans.
Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. »

Sabeel

> Lien pour la messe d’ordination de Jamal Khader à Bethléem :
ordination épiscopale (version courte)

> Pour recevoir le compte-rendu de l’intervention de Jamal Khader à Saint-Merry,
écrire à baudoin-laurent@wanadoo.fr

Un acte de vie à Gaza : le camp d’été pour enfants

Du 11 au 18 juin, le Centre des diplômés de français de Gaza, fondé par Ziad Medoukh,
a organisé un camp d’été francophone pour enfants – unique dans la bande de Gaza –
en partenariat avec l’école Les Quatre fleurs et avec le soutien de groupes de solidarité francophones, notamment Palestine 18 Vierzon et ACP (Association Culture et Paix), animée par
des membres de Saint-Merry Hors-les-Murs. Le camp, situé sur la plage de Gaza, ambitionne d’enseigner le français à une cinquantaine d’enfants de manière ludique. Dix animateurs et animatrices organisent huit ateliers en français : dessin, théâtre, photo/vidéo, lecture, chansons françaises, cuisine, sports/loisirs, soutien psychologique. Les enfants participent aussi à des activités extérieures : visites d’usines et de centres sociaux, rencontres avec des personnalités francophones. Une façon de montrer à l’occupant et au monde qu’ici la vie continue malgré les destructions massives, les incursions militaires et le blocus.
Comme l’assurent les jeunes francophones de Gaza : 

« Rendre le sourire et la joie aux enfants est un acte de vie ».

> Visionner quelques activités du camp d’été :

Rappels

> Signez et faites signer l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) qui vise à interdire le commerce dans l’Union européenne des produits issus des colonies israéliennes en Palestine occupée :
https://plateforme-palestine.org/StopSettlements-l-initiative-citoyenne-europeenne-pour-mettre-fin-au-commerce#Signer

> Voyez « Les 54 premières années », documentaire israélien d’Avi Mograbi. Diffusé sur Arte et encore visible sur YouTube, ce véritable manuel abrégé d’occupation militaire dissèque les rouages de la mainmise d’Israël sur les territoires palestiniens, à l’aide d’images d’archives et de la parole de soldats sur leurs exactions et leur participation à la domination coloniale.
https://www.france-palestine.org/Documentaire-ARTE-Les-54-premieres-annees

Laurent Baudoin

CategoriesSolidarité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.