D

Dimanche 10 juillet 2022. « Elle est tout près de toi, cette Parole ».

.

Parole incarnée, au plus profond de nous-mêmes, sur nos lèvres et dans notre cœur…..une parole à mettre en pratique…. et quand le religieux passe à côté de la vie, aimons nos ennemis et laissons-nous aimer par eux.
Pour vous connecter à la rencontre autour de la Parole, ce dimanche 11 h, cliquez ici

ID de réunion : 954 7053 6952
Code secret : 015288

Entrée en prière

L’auvergnat de Georges Brassens

Accueil

Bonjour à toutes et à tous,

Oui nous voici dispersés pour l’été, plus d’école, plus d’examens pour nos jeunes, c’est la belle vie en somme.
Merci à tous les participants de la préparation à ce partage, nous étions une petite dizaine. L‘éclatement de la communauté ne nous empêche  pas de nous retrouver en Zoom, pendant que certains sont en Rando-Célé dans les jardins du château de Versailles. Ils sont de tout cœur avec nous puisque nous avons préparé ensemble ce partage et que certains textes sont en commun. C’est cela faire communauté.
Ce temps estival, propice à la réflexion, nous met avec les textes de ce dimanche en face d’un Évangile connu de tous et qui fait les beaux jours du catéchisme : « Le bon samaritain ». Mais nous, comment le voyons-nous ?
Quand quelques-uns sont réunis en mon nom, disait Jésus, je suis au milieu d’eux.
Au nom du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.

Bernard R.

📖   Lecture  du Deutéronome (Dt 30, 10-14)

Moïse disait au peuple : « Écoute la voix du Seigneur ton Dieu, en observant ses commandements et ses décrets inscrits dans ce livre de la Loi, et reviens au Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme. Car cette loi que je te prescris aujourd’hui n’est pas au-dessus de tes forces, ni hors de ton atteinte. Elle n’est pas dans les cieux, pour que tu dises : ‘Qui montera aux cieux nous la chercher ? Qui nous la fera entendre, afin que nous la mettions en pratique ?’ Elle n’est pas au-delà des mers, pour que tu dises : ‘Qui se rendra au-delà des mers nous la chercher ? Qui nous la fera entendre, afin que nous la mettions en pratique ?’ Elle est tout près de toi, cette Parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur, afin que tu la mettes en pratique. »

Résonance

Nous avons été frappés lundi dernier par la hardiesse,  par la jeunesse de ces versets de l’Ancien Testament. Ils ont été choisis dans le Deutéronome, cette seconde Loi faite des discours de Moïse au terme de sa vie, après qu’il a détruit les premières tables de pierre. Ces versets  sont portés par un mouvement, un souffle qui bouscule : on se demande si les « décrets de la Loi » sont toujours « dans les cieux » ? Seraient-ils descendus sur terre ? tout proches ? ils ne sont donc pas « au-dessus de nos forces » ! Quel encouragement ! quelle  libération !
Ainsi nous lisons  aujourd’hui un  texte très ancien devenu « Parole » (« Comment lis-tu ?», demande Jésus au docteur de la Loi) . Et le mouvement ne  s’arrête pas là : « Elle est tout près de toi cette Parole» oui, mais pas à côté de toi, pas à l’extérieur, elle est « dans ta bouche », Dieu parlerait-il par notre bouche ? Enfin, elle est au plus secret de nous-mêmes : « dans ton cœur ». Incarnation .
Cependant, tout ce mouvement d’intériorisation est accompagné d’un appel à sortir de soi, à ne pas garder pour soi l’héritage de la Parole de vie. « Mettre en pratique » : l’expression est répétée trois fois de suite, deux fois attribuée au peuple : « afin que nous la mettions en pratique », puis à Moïse : « afin que tu la mettes en pratique ».
Et la parabole du Samaritain, dans l’Évangile de ce même dimanche, en offre un bel exemple : un accidenté de la route, des passants indifférents, un étranger compatissant. Sans souci des règlements, des décrets, sans belles paroles, il s’est engagé dans une « action durable », comme on dit aujourd’hui. Pas besoin de monter aux cieux ou de traverser les mers.  « Fais de même » nous dit Jésus.

Jean V.

Méditation en musique

John Coltrane : Naima

Fais de même – Photo Jasmine Waheed Unsplash

.

📖   Évangile de Jésus-Christ selon Luc (Lc 10, 25-37)

En ce temps-là, un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l’épreuve en disant : « Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » Jésus lui demanda : « dans la Loi, qu’y a-t-il écrit ? Et comment lis-tu ? » L’autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même. » Jésus lui dit : « Tu as répondu correctement. Fais ainsi et tu vivras. » Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain ? » Jésus reprit la parole : « un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l’autre côté. De même, un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté. Mais un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de compassion. Il s’approcha, et pansa ses blessures en y versant de l’huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : « Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai. » Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme tombé aux mains des bandits ? » Le docteur de la Loi répondit : « Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même. »

Résonance

En écho, avec la dernière phrase du Deutéronome, voici qu’il est question de la parabole du Bon Samaritain.
Proximité de la Parole de Dieu qui est dans notre bouche, dans notre cœur, pour s’en nourrir.
Proximité du prochain, qui nourrit l’autre et le remet dans la vie.
Dans cette histoire, plusieurs personnages, plusieurs attitudes.

Qui sommes-nous ?
Un peu des trois…peut être…
L’étranger, celui qui vient de loin, un inconnu. Il a vu, sans doute inspiré par l’Esprit, il s’est approché, a pris soin de l’autre. Il fait le nécessaire, il passe, sans faire de bruit.
Le voyons-nous toujours, quand il traverse notre vie. L’entendons-nous, accueillons-nous son message?

Le prochain est aussi celui qui est proche dans notre vie quotidienne, dans nos amitiés. Prenons-nous en soin ?
Le prochain… Nous-mêmes. Quand tout va mal, dans le désarroi, qui va venir à notre secours ? Qui va nous sauver de là ? Nous sommes démunis, dans le vide de nous-mêmes, au ras du sol. Situation de celui ou de celle qui a besoin et non qui donne.
Dans cette situation apparaît notre faiblesse, c’est là que Dieu va venir nous chercher.
Proximité de Dieu, alors. Proximité aussi avec d’autres, comme nous, en demande. Une bonne expérience qui nous rend proches les uns des autres, que nous pourrons mieux comprendre.
Dans les obscurités traversées, s’aider à découvrir les miettes de lumière des autres rencontrés.
J’ai reçu une photo qui représente 3 personnes : deux hommes : le grand-père et le fils debout, s’appuyant l’un contre l’autre, le plus jeune porte sur ses épaules sa petite fille de deux ans. Qui soutient l’autre, qui apporte à l’autre ? Nul ne le sait, et c’est une bonne chose.

Proximité dans la fraternité, la parole de Dieu est dans leur cœur, c’est la vie.

Jacqueline C.

Temps de partage

Mon prochain est celui dont je me fais proche. Quelle expérience en ai-je ?


Méditation en musique

Mozart : Quartet à cordes N°19 en do Majeur, K. 465  « Dissonance »

.

Chant : Écoute la voix du Seigneur

Photo by Kristina Flour on Unsplash

Paroles : D. Rimaud – Musique : J. Berthier

Écoute la voix du Seigneur,
Prête l’oreille de ton cœur,
Qui que tu sois, ton Dieu t’appelle,
Qui que tu sois, il est ton père,
Toi qui aimes la vie, ô toi qui veux le bonheur,
Réponds en fidèle ouvrier de sa très douce volonté,
Réponds en fidèle ouvrier de l’évangile et de sa paix.

Écoute la voix du Seigneur,
Prête l’oreille de ton cœur,
Tu entendras que Dieu fait grâce,
Tu entendras l’esprit d’audace,
Toi qui aimes la vie, ô toi qui veux le bonheur,
Réponds en fidèle ouvrier de sa très douce volonté,
Réponds en fidèle ouvrier de l’évangile et de sa paix.

Écoute la voix du Seigneur,
Prête l’oreille de ton cœur,
Tu entendras grandir l’Église,
Tu entendras sa paix promise,
Toi qui aimes la vie, ô toi qui veux le bonheur,
Réponds en fidèle ouvrier de sa très douce volonté,
Réponds en fidèle ouvrier de l’évangile et de sa paix.


.

.

Quelles intentions de prière avez-vous le désir de  confier à la communauté ?

♫ Refrain : Ubi caritas et amor

Notre Père

Photo by Shane Rounce on Unsplash
Photo Shane Rounce Unsplash

Prière et bénédiction finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.