Dans la clarté d’un fin silence
Le souffle d’un ange t’a éveillée.
L’Esprit féconde ta lumière
Pour en renaître Dieu fait Homme.

Gérard-David-Larchange-Gabriel-et-la-Vierge-annoncée-Met
Gérard David, L’Annonciation, env. 1510, huile sur bois (deux panneaux), The Metropolitan Museum, New York.

Refrain :

Nous t’en prions Marie
Ouvre la terre vers le ciel.
Nous t’en prions Marie
Enfante-nous comme un matin.

Dans la clarté d’un fin silence
Ta source traverse la nuit des temps.
L’eau vient laver le cœur des Hommes
Pour le mener vers l’innocence.

Dans la clarté d’un fin silence
Tes grâces s’égrènent en chapelet.
Ta joie devient le paysage
Où l’horizon nous illumine.

Christine Barbey

Inspiré du livre de Philippe Mac Leod D’eau et de lumière, Éditions Ad Solem, 2010.

Antonello_da_Messina_-_Die_Maria_der_Verkündigung_1473
Antonello da Messina, La Vierge de l’Annonciation (L’annunciata), 1473,
Alte Pinakothek, Munich.
CategoriesNon classé
Christine Barbey

Sensibilisée au chant liturgique par transmission familiale, elle s’y est investie plus particulièrement depuis son arrivée au groupe chant de Saint-Merry. Elle s’est formée parallèlement à l’animation, au chant puis à l’écriture, grâce à de nombreuses rencontres. Elle est membre de l’Association des Auteurs Compositeurs de Chants Religieux (ACCREL), dont elle fut secrétaire, ainsi que des auteurs de la Commission Francophone Cistercienne (CFC).

  1. Madeleine Dubouloz says:

    Dès les premiers mots de la lecture de l’Evangile par le célébrant, m’est immédiatement venu à l’esprit : «  Jésus est un pyromane » ! Le feu qui embrase tout, qui purifie !(je ne parle pas, bien sûr de la Gironde et de tant d’autres lieux, ces temps-ci ! )
    Une seconde image s’est imposée à moi : Ce feu au buisson qui ne se consume pas ! Le Seigneur ne cherche pas à nous détruire puisque nous restons vivants! Il nous éclaire afin que nous parvenions à discerner notre chemin, dans le brouillard de notre passage sur cette terre.
    Dans l’homélie, le célébrant a exprimé que les dures réalités familiales, c’est vraiment ce que beaucoup d’entre-nous vivent avec de nombreuses souffrances à la clé. Malgré ces difficultés nous aspirons tous à la Paix! Le Seigneur, par ses mots vient nous relever, Il ne nous accuse pas, il nous appelle à une nouvelle vie où nous pourrons donner du fruit en abondance !
    Ce que je viens d’exprimer, c’est ce que je vis profondément et présentement avec une immense gratitude!

    Madeleine, 80 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.