M

Merci les artistes !

Depuis plus d’un an les artistes sont mis à rude épreuve.
Mais je suis émerveillée par leur mobilisation. Grâce à elle et celle de médias, je n’ai jamais regardé autant de spectacles que durant ces temps de Covid : danse, opéra, théâtre, etc. Je suis touchée par la motivation qu’ils expriment : rester créatifs bien sûr, ne pas perdre le contact, mais aussi faire « émerger de nouvelles solidarités » disait quelqu’un du Théâtre de la ville. Ainsi ils ont rejoint des écoles peu favorisées, des personnes âgées dans des hôpitaux… Et ce mot qui revient si souvent : inventer ! « Inventer des modes nouveaux pour rejoindre le tout public ». Une ouverture d’avenir … ?
Bien sûr, je ne peux m’empêcher de penser aussi aux artistes passés par Saint-Merry et dont les œuvres dans l’église ont bien accompagné nos solidarités, par exemple l’écologie et l’accueil de migrants. Ils m’ont permis aussi des rencontres pleines de sens avec les passants lors de temps d’accueil dans l’église. Entrer en dialogue devant les interrogations liées à la présence d’œuvres quelquefois peu classiques dans une église, en chercher ensemble le sens, se dire que l’artiste nous parle souvent d’humanité, et que c’est bien l’humain qui est sacré et pas le bâtiment, cet humain fait à l’image de Dieu. Pas forcément de propos religieux dans ces échanges, mais une vraie dimension spirituelle, qui quelquefois nous amène ensemble à découvrir ou exprimer un visage de Dieu très incarné, un visage d’Église aussi. Surprise le plus souvent bien accueillie du visiteur. Joie pour moi ! Quelle fécondité de ce vécu au-delà de Saint-Merry ?
Oui, merci les artistes, d’ici et d’ailleurs !

Myriam G.

Billet du dimanche 25 avril 2021

CategoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.